Samoussas au chèvre frais, figues et miel

Cela faisait longtemps que je n’avais pas refait de feuilles de brick maison, et comme j’avais du fromage de chèvre frais à utiliser d’urgence, c’était l’occasion de tester cette version sucrée-salée du samoussa… Elle n’est pas vraiment en accord avec les saveurs d’origine de ces petites bouchées mais après tout, peu importe du moment que c’est bon !

Lire la suite

Publicités

Olives noires en saumure

Nous avons la chance d’avoir deux magnifiques oliviers dans notre jardin, et tous les ans, c’est le même travail : les récolter fin mars lorsqu’elles sont bien noires (enfin, récolter ce que le vent et les oiseaux ont bien voulu nous laisser…), les piquer consciencieusement une par une (tous en famille, deux belles soirées de partage les mains dans des gants en plastique sous peine d’avoir les doigts tout noirs pendant une bonne semaine !), les rincer jour après jour pendant 1 mois (ça, c’est le job de mon mari, ouf !), et enfin les mettre en bocaux… beaucoup de travail me direz-vous, mais ce n’est rien par rapport au plaisir de déguster ses propres olives toute l’année, à l’apéro, dans les salades composées, les pizzas ou les pâtes ! Je les fais en saumure parce que pour moi, rajouter de l’huile sur des olives, c’est un peu faire doublon !  Lire la suite

Tourteau fromager du Poitou

Le tourteau fromager est un gâteau qui me rappelle le début de mon adolescence… Je l’ai découvert avec surprise au cours de ma première tournée avec mon orchestre en Poitou-Charentes, lors de l’apéritif de bienvenue donné en notre honneur. Là-bas, le tourteau poitevin est une institution, pas un seul apéritif ou repas sans qu’il pointe le bout de son nez ! Quand j’ai vu ce drôle de gâteau tout cramé, j’ai d’abord fait une drôle de tête, un peu suspicieuse sur ce qu’on nous servait, mais dès que je l’ai goûté, j’ai été conquise par ce cœur moelleux et fondant caché sous une croûte noire peu habituelle. Après avoir reçu les moules de mon partenaire Cuisin’Store, je me suis tout de suite lancée dans la reproduction de ce petit gâteau si savoureux qui n’a de fromager que le nom car le goût du fromage est insoupçonnable (testé auprès de mon anti-fromage préféré !) Lire la suite

Dôme pommes, vanille et caramel

Cet entremet, je l’avais préparé à l’origine pour le réveillon du nouvel An, mais comme on était 22, j’ai eu peur que cette taille d’entremet, même multiplié par 3 ou 4, ne suffise pas à contenter tout le monde… et j’ai eu raison puisque j’ai fait trois grandes bûches et que tout le monde a pris des 3 !! Je l’ai donc gardé au chaud (enfin, façon de parler vu que c’était dans mon congélo !!) pour le servir dès que j’en aurais l’occasion. Cet entremet est absolument délicieux, nous nous sommes tout simplement régalés ! La saveur de la fève tonka dans les pommes caramélisées, le croustillant de la dacquoise, le crémeux vanille à tomber, la mousse caramel onctueuse… Un vrai régal !
Lire la suite

Nouveau partenaire : CuisinStore

Je vous présente avec plaisir mon nouveau partenaire, Cuisin’Store, site spécialisé dans les ustensiles de cuisine. J’ai eu le plaisir de pouvoir sélectionner deux produits de mon choix dans leur gamme très étendue, en vue de pouvoir vous proposer de nouvelles recettes. Après avoir fureté sur leur site pendant un long moment, j’ai enfin réussi à me décider… ça a été dur, tout me faisait envie bien entendu !

Lire la suite

Sablés feuillantine


Quand j’ai vu ces sablés sur La cuisine de Bernard, j’ai trouvé l’idée d’ajouter des gavottes émiettées à une pâte sablée tout simplement géniale ! Mais quand j’ai lu la recette, j’ai failli m’étouffer en voyant la quantité de beurre ! Certes, le gras, c’est important pour le goût, mais de là à mettre plus de beurre que de farine, c’est trop pour moi…  Bref, 275 g de beurre, c’était juste pas possible, j’ai donc décidé de reprendre l’idée en repartant de ma recette des sablés caramel beurre salé. Le résultat a été à la hauteur de mes espérances, un vrai délice !

Lire la suite

Purée céleri-pommes de terre

Croyez-le ou non, je n’avais jamais goûté de céleri rave avant aujourd’hui ! Ma mère ne m’en a jamais fait (elle ne devait pas aimer…), et le céleri rémoulade ne m’a jamais attirée sur les buffets d’été. Alors je me suis dit qu’il serait peut-être temps de remédier à cette lacune culinaire et j’ai acheté mon premier céleri rave. Quand ma fille l’a vu dans le frigo, elle m’a dit « Maman, je crois qu’il y a une patate qui s’est abîmée dans le frigo »… il était vraiment temps de faire quelque chose ! Je n’ai pas osé leur servir d’emblée un plat uniquement à base de céleri, il faut connaître les limites de sa petite famille… alors j’ai opté pour cette purée toute douce, mi céleri, mi pommes de terre vraiment délicieuse.

Lire la suite