Gnocchi de patate douce

Et voilà, je récidive ! C’est la preuve que je commence à sortir la tête hors de l’eau et à m’organiser suffisamment pour envisager de me lancer dans des gnocchi maison avec un petit loulou accroché à la jambe ! Après les galettes de papate douce, il me restait un spécimen de ce tubercule et c’est tout naturellement que j’ai pensé à l’utiliser pour réaliser des gnocchi. Après les natures, ceux au potimarron, à la châtaigne, à la vanille, aux épinards, voici une nouvelle version à la patate douce pour enrichir ma panoplie !

Lire la suite

Publicités

Galettes de patate douce

N’ayant jamais goûté aux patates douces, cela faisait plusieurs fois que je lorgnais dessus en faisant mes courses, en me raisonnant pour ne pas céder à la tentation avant d’avoir une recette pour les utiliser… Mais bon, trop c’est trop, je ne pouvais plus résister plus longtemps et tant pis si ce n’était pas la pleine saison et si je n’avais aucune idée de comment les cuisiner, on verrait ça plus tard ! Sitôt rentrée, sitôt à fureter, et ces galettes croustillantes et moelleuses m’ont paru parfaites pour faire connaissance avec la patate douce… résultat : un succès, même auprès des sceptiques anti-nouveautés qui m’entourent !

Lire la suite

Purée céleri-pommes de terre

Croyez-le ou non, je n’avais jamais goûté de céleri rave avant aujourd’hui ! Ma mère ne m’en a jamais fait (elle ne devait pas aimer…), et le céleri rémoulade ne m’a jamais attirée sur les buffets d’été. Alors je me suis dit qu’il serait peut-être temps de remédier à cette lacune culinaire et j’ai acheté mon premier céleri rave. Quand ma fille l’a vu dans le frigo, elle m’a dit « Maman, je crois qu’il y a une patate qui s’est abîmée dans le frigo »… il était vraiment temps de faire quelque chose ! Je n’ai pas osé leur servir d’emblée un plat uniquement à base de céleri, il faut connaître les limites de sa petite famille… alors j’ai opté pour cette purée toute douce, mi céleri, mi pommes de terre vraiment délicieuse.

Lire la suite

Gâteau de pommes de terre et petits légumes à l’italienne

gateau-de-pommes-de-terre-a-litalienne_9

J’avais déjà testé un gâteau de pommes de terre napolitain, très moelleux et gourmand, uniquement avec des pommes de terre, chorizo et plein de fromage qui dégouline ! Cette fois-ci, j’ai eu envie d’une version végétarienne pleine de légumes… Un gâteau léger et parfumé réalisé avec des légumes qu’on a à peu près toujours chez soi, sans avoir besoin de courir faire les courses, le top quand on ne sait pas trop quoi faire le soir ! Du parmesan pour la saveur italienne, de la chapelure et des noix de cajou pour le croustillant, à déguster tiède ou froid en pique-nique, il sera parfait !

Lire la suite

Aubergines vinaigrette à l’italienne

aubergines vinaigrette italienne_4

Cette entrée, je l’ai tentée en me disant : « Je vais encore avoir des têtes de trois pieds de long autour de la table »… Mais des aubergines froides, je n’en avais absolument jamais mangé et dès que j’ai vu cette recette, ma curiosité a été piquée au vif, il n’y avait rien à faire, il fallait que j’essaie, au risque de me heurter à une levée de bouclier ! Eh  bien, n’hésitez pas vous non plus à vous lancer, j’ai A-D-O-R-É ! Et sur 4 gourmands aux mines dépitées, 3 ont retrouvé le sourire, résultat plus que satisfaisant !

Lire la suite

Poêlée de blettes caramélisées

poêlée blettes_3

Ne me demandez pas pourquoi, en ce moment, j’ai envie de vert, de vert et de… blettes ! Vous n’imaginez pas comme ils sont contents autour de moi !! Deux fois des lasagnes de blettes au curry de thon en 2 semaines, une tarte aux blettes et au curry, des blettes à la niçoise… ravis je vous dis ! Mais pour la poêlée de blettes, vu que c’était des blettes à l’ « état pur », je me suis dit que j’allais quand même les épargner et je me suis fait ça rien que pour moi… je me suis régalée en toute simplicité et j’ai dégusté ma poêlée devant leur mine déconfite signifiant « Non mais vraiment, comment peut-elle se régaler avec ÇA ?? » !

Lire la suite

Blettes à la niçoise

blettes niçoise_2

Mon voisin m’avait prévenue… il allait retourner son jardin et arracher tous ses beaux pieds de blettes… alors j’ai pris mon couteau sans tarder, un (très) grand sac et me voilà partie récolter tous les pieds de blettes qu’il restait pour les sauver de la perdition ! Remarquez, quand je les ai ensuite épluchés, je m’en suis un peu mordu les doigts… mais que voulez-vous, je ne sais pas gâcher, et j’avais justement une nouvelle recette à essayer, alors c’était l’occasion !

Lire la suite