Bounty maison

bounty_3

Mon mari n’aimant pas la noix de coco, les recettes à base de noix de coco ne sont pas légion sur mon blog ! Mais là, tant pis, j’avais trop envie de ces petites douceurs qui me rappellent mon enfance, j’ai passé outre son aversion (je lui ai fait des éclairs pour compenser… bizarrement, il n’a pas trop râlé !!) Je n’avais plus mangé ces barres chocolatées depuis bien des années, alors j’ai eu envie de retrouver cette saveur en fait maison. Et j’ai eu bien raison car ces barres sont dix fois meilleures que celles de mes souvenirs, tellement fondantes que c’est un vrai régal. Tout ça avec trois ingrédients et une recette d’une facilité déconcertante, il ne faut vraiment pas s’en priver !

Je n’avais jusqu’à présent que deux recettes à base de noix de coco à vous proposer, mais pas des moindres : les coralises (recette d’une spécialité au secret jalousement gardé que m’a confiée une amie pâtissière et que je vous recommande) et les tartelettes citron sur croustillant coco. En voici une troisième on ne peut plus simple mais ultra gourmande !

bounty_1

Cette recette est ultra-simple, et le plus dur à mon sens est d’arriver à faire les « vaguelettes » caractéristiques des bounty sur le dessus, il faut tirer le chocolat quand il est un peu pris, mais pas trop… Mais franchement, moi, c’était pour les photos, alors ne vous cassez pas la tête, oubliez les dessins, c’est tout aussi bon sans !!!

Temps de préparation : 20 min
Temps de réfrigération : 1 nuit
Temps de congélation : 4 h

Ingrédients
(pour 18 mini bounty)

180 g de lait concentré sucré
(toute la recette)
90 g de noix de coco râpée
150 g de chocolat noir à 72 %

bounty_2

Préparation

Garniture à la noix de coco
(la veille)
Mélanger le lait concentré sucré avec la moitié de noix de coco râpée (90 g de noix de coco pour 180 g de lait concentré sucré).
Tasser dans un récipient fermé et réserver une nuit au réfrigérateur (ou au moins quelques heures) pour que la noix de coco s’imprègne bien du lait concentré).

Façonnage
Le lendemain, prélever des morceaux de garniture de 15 g environ et former de jolies quenelles.
Les poser sur une toile Silpat ou du papier sulfurisé et réserver au congélateur pendant plusieurs heures (au mieux, la veille), pour qu’elles soient plus faciles à manipuler.

bounty_5

Enrobage
Faire fondre du chocolat noir au bain-marie.
A l’aide d’une fourchette, tremper chaque barre de noix de coco dans le chocolat fondu.
Bien recouvrir de chocolat, tapoter pour enlever l’excédent de chocolat.
Poser délicatement sur une toile Silpat ou une feuille de papier sulfurisé.
Pour faire les « vaguelettes » caractéristiques des bounty, poser la tranche de la fourchette sur la barre chocolatée quand le chocolat commence à figer, mais pas trop, et relever en avançant, et renouveler trois fois.
Réserver au réfrigérateur le temps que le chocolat fige bien.

bounty_6

Il n’y a plus qu’à apprécier ce petit « goût de paradis » !

bounty_4

J’avais par hasard un mini-bounty qui me restait d’une fête de Noël, et j’ai pu tester la différence… eh bien, je peux l’affirmer haut et fort, il n’y a pas photo, les fait maison sont bien plus moelleux et bien moins secs, je préfère mille fois !

Quelques conseils…

Je suis une adepte des bounty au chocolat noir et je vous conseille vivement de prendre un chocolat de couverture fort en cacao pour contrebalancer le côté sucré de la garniture au lait concentré.
Mais bien sûr, aucune problème pour les amateurs de chocolat au lait, à vous de choisir !

J’ai fait du zèle au cours de l’un de mes essais en tempérant le chocolat, mais honnêtement, je pense qu’ici il vaut mieux éviter : le chocolat fige trop vite directement sur la fourchette et on a ensuite des problèmes pour déposer les barres sur la toile Silpat sans abîmer le chocolat, et encore plus pour faire les marques.

J’ai testé différents dosages de lait concentré par rapport à la noix de coco :
– avec le double de lait concentré par rapport à la noix de coco, la préparation fige moins au congélateur et est plus difficile à manipuler, il faut aller vite dans le chocolat, et elle a parfois tendance à faire de petites bulles qui arrivent à se faufiler hors du chocolat, ne me demandez pas pourquoi !
– avec 75 g de noix de coco pour 100 g de lait concentré, le mélange est plus sec, il congèle mieux et se manie plus facilement, aucune goutte ne ressort du chocolat…
mais franchement, il n’y a pas photo là non plus, je préfère la version « galère » avec le double de lait concentré par rapport à la noix de coco, ils sont bien plus moelleux !

*******

Pensez à vous abonner pour recevoir chaque jour mes nouvelles recettes par mail !
Vous pouvez aussi me suivre sur Facebook, Twitter et Pinterest

*******

Et maintenant… ma recette dans votre cuisine !

(à retrouver sur Pinterest)

Les Bounty en bouchées de Maud

bouchees-bounty-maude

Publicités

61 réflexions sur “Bounty maison

  1. A priori nos maris ont les même goûts , le mien n’ai vraiment pas fan de noix de coco alors que moi j’en suis dingue 😉 ( c’est pas grave lorsque j’en cuisine c’est soit tout pour moi soit je partage avec des amis qui aiment autant ce fruit que moi 😉 ) . Tes bounty ont l’air top, je pense vite tester cela mais en chocolat au lait addict que je suis je pense que je changerais juste cela 🙂 . merci Corinne pour cette recette au top 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Depuis le temps que je veux en faire maison! Parce que j’adorais ça, avant, mais je les aime moins maintenant. Ont-ils changé la recette? Quoi qu’il en soit, je pense que les tiens deviendront miens car chez moi tout le monde sera partant! Et au chocolat noir, bien sûr! 😉
    Bisous

    Aimé par 1 personne

  3. Hum… choco/coco, j’adore mais j’i un doute en lisant ta recette: on utilise la moitié de la noix de coco pour façonner les « quenelles »… et le reste de la noix de coco? Merci de m’éclairer 🙂 Douces bises!!

    Aimé par 1 personne

    • Oui Sylvie, je viens de me rendre compte que je m’étais trompée !! Il faut le double de lait concentré par rapport à la noix de coco, et pas de noix de coco en plus !! J’ai modifié la recette, je devais avoir la tête à l’envers quand je l’ai écrite !! 😉 J’espère que je n’arrive pas trop tard ! Bon WE 🙂

      J'aime

    • Je viens de te répondre par mail, désolée pour cette erreur, j’ai eu quelques « perturbations » personnelles ces derniers jours et je n’ai pas été très réactive ! C’est donc bien le double de lait concentré pour la moitié de noix de coco, soit 190 g de lait pour 90 g de noix de coco, j’ai modifié la recette 🙂 Bises et bon WE

      J'aime

  4. Bonjour, j’allais attaquer la recette, mais j’ai aussi un doute la noix de coco est -elle mise en 2 fois, ? sinon que fait-on de l’autre moitié ? Merci d’avance. bon week-end

    Aimé par 1 personne

    • Merci Marguerite !! Je viens de me rendre compte que je m’étais emmêlée les pinceaux !! Il faut le double de lait concentré par rapport à la noix de coco, et pas de noix de coco supplémentaire ! Donc pour 180 g de lait concentré, 90 g de noix de coco, pas plus ! Le mélange doit être pâteux, mais pas sec. Je file modifier ma recette et réparer cette erreur au plus vite ! Encore merci Marguerite et bonne pâtisserie ! 🙂

      J'aime

  5. Super tes bounty maison !! J’en ai tellement mangé à une époque (déjà bien lointaine …) que je ne pouvais plus en avaler un !! Mais maison, à voir …. J’en ai profité pour aller voir ta première recette, les coralises, je ne manquerai pas d’aller jeter un coup d’oeil chez ton amie la prochaine fois que je vais à Palavas (la petite promenade bord de mer lorsque nous allons à Montpellier). Bisous Corinne

    Aimé par 1 personne

  6. Bonjour Corinne, après avoir lu votre réponse j’ai donc ajouté du lait concentré à mon mélange qui était déjà au frigo depuis un bon moment.
    Le résultat gustatif est vraiment super mais au niveau visuel c’est vraiment bof !!
    Je n’arrive pas à les faire glisser avec délicatesse de la fourchette.
    Peut-être que rond …. je vais persister.
    En tout cas merci de cette super recette qui a fait des heureux ce week-end.

    Aimé par 1 personne

    • Mon erreur m’a turlupiné tout le WE, du coup je viens de refaire du lait concentré pour en refaire et bien vérifier les quantités ! Le mélange doit être compact, mais pas sec, et une fois passés au congélateur, les boudins ne sont pas totalement durs, c’est normal, même après une nuit (certainement le sucre qui empêche de totalement figer, comme pour le caramel), d’où le côté un peu plus « galère » qu’avec un mélange plus sec… Mais au niveau dégustation, il n’y a pas photo ! Je reviens vous voir dès que j’en ai refait 🙂 Bonne journée Marguerite

      J'aime

      • Voilà ! Ils sont refaits et dévorés ! 😉 Alors, j’ai bien vérifié, il faut 180 g de lait concentré pour 90 g de noix de coco, pas plus. Il vaut mieux laisser les boudins une fois formés au congélateur pendant plus d’une nuit, comme ça ils sont plus facilement manipulables (mais ils ne seront jamais durs…), et ensuite, il faut procéder le plus rapidement possible pour les tremper dans le chocolat avec deux fourchettes. Même s’ils ne sont pas parfaits (il y a toujours une ou deux bulles de mélange qui ressort du chocolat…), ils sont tellement meilleurs avec ce dosage que tant pis pour les bulles ! 😉 J’espère que votre deuxième fournée a été plus probante que la première 🙂 Bonne soirée

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s