Symphonie de sablés aux spéculoos

symphonie_sablés_spéculoos_1
Chez nous, la fin de l’année scolaire rime avec des biscuits à faire ! C’est la fin des activités extra-scolaires et avec elles, son lot de goûters organisés pour le plus grand plaisir des enfants ! Et forcément, quand on tient un blog de cuisine, on vous attend au tournant, pas la peine de penser la jouer vite fait en amenant un jus de fruit ! Mais bon, ce n’est pas grave, car comme vous le savez, j’adore « biscuiter » et même si je n’avais pas beaucoup de temps, j’en ai trouvé sous le sabot du cheval d’à côté pour faire plaisir à ma puce et voir son joli sourire sur sa petite frimousse ! Alors maintenant, place à la musique !

J’ai vu une recette de sablés aux spéculoos chez mon amie Claudine de La cuisine de Gut, pile poil au bon moment, et en digne représentante du club des accros aux spéculoos, j’ai eu envie de tester !
L’occasion était toute trouvée, avec une petite décoration adaptée pour l’occasion, le goûter du solfège au Conservatoire… à vos révisions !

symphonie_sablés_spéculoos_3
J’ai suivi les conseils de Claudine et augmenté la dose de spéculoos pour encore plus de goût.

Temps de préparation : 20 min
Temps de cuisson : 12-14 min

Ingrédients
(pour une quarantaine de biscuits)

Pâte
200 g de farine
125 g de beurre demi-sel (ou beurre doux et 3 g de sel)
90 g de sucre glace
100 g de spéculoos
1 œuf
1 c.s d’eau

Décoration
20 g de chocolat noir
Glaçage royal
50 g de sucre glace
8 g de lait

Préparation

Pâte
Mixer les spéculoos en une poudre la plus fine possible.
Dans un cul-de-poule, tamiser la farine. Ajouter la poudre de spéculoos et le sucre glace. Bien homogénéiser le mélange sec.
Ajouter le beurre mou et mélanger intimement.
Terminer par l’œuf et l’eau, mélanger à la main ou à la cuillère.
Mettre en boule (la pâte est un peu collante, c’est normal, elle le sera moins après le temps de repos).
Filmer et réserver au moins 2 h au frigo, toute la nuit pour moi (je suis les conseils de ma copine Isabelle de La cuisine d’ici et d’ISCA, la pâte est beaucoup plus facile à travailler après une longue période de repos… Patience est mère de sûreté !).

symphonie_sablés_spéculoos_4
Façonnage
Étaler la pâte sur le plan de travail légèrement fariné, sur une épaisseur de 5 mm environ.
Procéder en deux fois, en laissant le restant de pâte au frigo pendant ce temps-là pour qu’elle ne ramollisse pas.
Découper les biscuits à l’emporte-pièce de votre choix.
Déposer les biscuits au fur et à mesure sur une toile Silpat (ou un papier sulfurisé).
Pas besoin de laisser beaucoup d’espace, ils ne gonflent pratiquement pas.

symphonie_sablés_spéculoos_5
Cuisson
Préchauffer le four à 180 °, programme chaleur tournante
Enfourner pour 12 à 14 min, tout dépend de votre four, il faut surveiller pour qu’ils soient dorés, mais pas cramés !!
Les débarrasser sur une grille et laisser refroidir.

symphonie_sablés_spéculoos_8

Décoration
Pour le glaçage royal, mélanger 50 g de sucre glace avec 8 g de lait (= 1 1/2 c.c). J’ai pesé car personnellement, j’ai toujours des problèmes à tomber juste, ni trop grumeleux, ni trop liquide, alors soyons précis !
Pour le chocolat, le faire fondre au micro-ondes.
Préparer deux cornets en papier sulfurisé en suivant les indications données dans la recette des Tuiles hypnotiques.

symphonie_sablés_spéculoos_6
Couper le bout des cornets et laisser libre cours à sa créativité !
Faire durcir le glaçage en plaçant les biscuits au frigo.
Les conserver dans une boîte hermétique en fer, à l’extérieur s’il ne fait pas trop chaud, ou au frigo pour moi vu la chaleur du mois de juin !

Après quelques suées dues au soleil, ils ont passé le cap de la voiture, du bus et sont arrivés à bon port sans encombre pour être… tous dévorés, mais telle était leur destinée !

symphonie_sablés_spéculoos_2

Quelques conseils…

Si vous ne les décorez pas, ces biscuits se conservent  à température ambiante dans une boîte en fer pour garder tout leur croustillant.
J’ai doublé la dose de spéculoos et réduit d’autant la dose de farine par rapport à Claudine.

*******

Pensez à vous abonner pour recevoir chaque jour mes nouvelles recettes par mail !
Vous pouvez aussi me suivre sur Facebook, Twitter et Pinterest

******

Et maintenant… ma recette dans votre cuisine !

Les sablés aux spéculoos de Séverine du blog Maman… ça déborde !

Sablés-aux-spéculoos2-1024x612

Publicités

38 réflexions sur “Symphonie de sablés aux spéculoos

  1. Et bien sûr toi tu en as fait ds sublimes petits gâteaux !! mais ma Corinne tu devrais te lancer à en faire commerce tu es vraiment trop douée ! qu’ils sont jolis ainsi décorés ! Je ne me vois pas en faire autant car je ne suis ni douée en dessin ni en poche à douille ! Merci d’avoir testé ces gâteaux que j’avais faits avec un reste de pâte sablée .. c’est gentil. merci de ton clin d’oeil je te prends, si tu le permets, une petite photo pour une mise à l’honneur bien méritée !! gros bisous

    Aimé par 1 personne

    • J’ai testé ta recette avec plaisir, elle tombait à point nommé, et en plus, tu avais pris à témoin ma gourmandise en spéculoos, alors il fallait bien que je teste ! 😉 J’en ai une autre en stock, testée ce WE 😉 Et pour la déco, essaie, c’est beaucoup plus facile de manier le cornet que la poche à douille, c’est un peu comme un stylo 🙂 Gros bisous

      Aimé par 1 personne

    • Alors la mienne, avant qu’elle refuse d’aller à un goûter, les poules auront des dents !! Dès qu’il y a à manger, elle rapplique ! (pas des brocolis, évidemment ! 😉 ) Tu pourras dire à ta fille que j’en ai fait 8 ans, de la flûte traversière et qu’elle a de la chance d’être au conservatoire, j’en aurais rêvé ! 😉

      J'aime

        • J’ai commencé par la flûte pour des raisons de place et de déménagements successifs, mais j’ai toujours voulu faire du piano et dès que j’ai eu trois sous (enfin, un peu plus…), je m’en suis acheté un ! 😉 La mienne ne trouve pas encore mon blog ringard, mais elle a quand même tiqué sur le « ma puce »… paradoxalement, plus du tout quand je lui ai demandé si elle voulait que je remplace par le petit nom que je lui donne dans l’intimité, hi, hi !! 😉

          J'aime

  2. Trop mignons tes biscuits !! Mes filles auraient adoré à l’époque du solfège, elle l’aurait peut-être un peu moins considéré comme une corvée !! Mais bon, pas le choix lorsque l’on joue d’un instrument .. Par contre, je ne crois pas que j’aurais eu ni la patience ni l’art de réaliser ces petites notes, tu es une artiste !! Bisous

    Aimé par 1 personne

    • La mienne a la chance d’avoir l’oreille absolue (pas comme moi 😦 ), alors ce n’est pas trop une corvée, elle prend plus ça comme un jeu 🙂 Et tu as raison, c’est le passage obligé pour jouer d’un instrument, surtout au conservatoire, pas question d’y couper ! 😉 Alors autant les amuser pour le dernier cours 😉 Bisous

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s