Poulet au curry, noix de cajou et lait de coco

Ce matin-là, j’étais en panne sèche d’idée pour le repas du midi… Et comme toujours quand je suis dans cet état d’esprit de vide culinaire, je pars sur une base qui plait toujours à la maison, du poulet et des pâtes fraîches ! Après, je me suis mise en quête d’une recette, et j’ai finalement fait une compile à ma façon… tout le monde a adoré !

Un peu de curry et du lait de coco, résultat garanti ! Avec le croustillant des noix de cajou en prime et un peu de légumes pour la couleur et l’équilibre, rien à redire !

Temps de préparation : 15 min
Temps de cuisson : 15 min

Ingrédients
(pour 4 personnes)

4 filets de poulet (~400 g)
20 cl de lait de coco de mon partenaire Ayam
20 cl de lait
2 c.c bombées de curry en poudre
150 g de petits pois
25 + 5 g de noix de cajou grillées salées (type apéro)
1 grosse c.s de farine
1 grosse c.s d’huile
sel, poivre du moulin

Accompagnement
pâtes fraîches, riz blanc ou nouilles chinoises

Préparation

Concasser les noix de cajou avec un pilon, pour obtenir de la poudre et des petits morceaux.
Couper le poulet en cubes ou en lanières.
Faire cuire les petits pois dans un cuit-vapeur pendant 20 min.
Les mettre dans une boîte en plastique avec la farine, fermer et secouer énergiquement pour enrober les morceaux de poulet.

Faire chauffer le curry dans l’huile chaude jusqu’à ce que ses parfums s’exhalent (1 à 2 min).
Ajouter le poulet, saler et poivrer puis laisser dorer pendant 5 min.
Verser alors le lait de coco. Mélanger puis ajouter les petits pois égouttés, salés et poivrés, et les noix de cajou.
Laisser mijoter pendant environ 10 min. Allonger la sauce si nécessaire avec du lait au cours de la cuisson, si la sauce devient trop épaisse.
Rectifier l’assaisonnement (attention aux noix de cajou déjà salées !)


Voilà, c’est tout simple et c’est prêt !

Servir avec du riz basmati, des nouilles chinoises ou pour nous des pâtes fraîches, mais c’est parce qu’on adore ça !

Quelques conseils…

Faire des morceaux de poulet pas trop petits pour qu’ils soient moelleux.

Mon mari n’aime pas la noix de coco mais supporte le lait de coco, donc j’allonge ma sauce avec du lait pour ne pas forcer la dose, mais libre à vous d’utiliser uniquement du lait de coco. J’ai rajouté 20 cl de lait pour avoir une consistance ni trop épaisse, ni trop liquide, à vous d’ajuster à votre goût !

 

*******

Pensez à vous abonner pour recevoir chaque jour mes nouvelles recettes par mail !
Vous pouvez aussi me suivre sur Facebook, Twitter et Pinterest

Publicités

15 réflexions sur “Poulet au curry, noix de cajou et lait de coco

  1. Encore une recette qui me fait saliver ;). J’en profite pour te souhaiter une très belle année 2018. Qu’elle t’apporte beaucoup de bonheur et de joie . Bises Céline

    Aimé par 1 personne

  2. Je me serais régalée aussi mais avec des crevettes ! elles se marient aussi très bien avec ce genre de plat . Curry coco c’est toujours une franche réussite même si on ne le mélange pas avec des pâtes ! Je comprends que ta petite famille l’ai apprécié ! gros bisous corrine !
    PS : j’espère que tu es enfin rétablie…?

    Aimé par 1 personne

    • Euh… comment dire… Je crois que tu m’avais parlé d’un épisode grippal qui s’était terminé pour toi en pneumonie ? Ben j’étais jalouse, j’ai voulu faire tout pareil !! 😉 Pneumopathie avec épanchement pleural, on ne peut pas dire que je sois encore tirée d’affaire, 30 min de courses et j’ai l’impression d’avoir fait un marathon ! Moi qui suis toujours à faire 3000 trucs en même temps, tu imagines comme j’enrage ! 😉 Mais bon, ça va bien se terminer un jour ! Gros bisous pleins de crevettes Claudine (j’imaginais bien que le poulet ne t’emballerait pas, mais par contre, les pâtes fraîches ont toujours la préférence avec nous, crevettes, poulet, curry ou pas ! 😉 )

      Aimé par 1 personne

      • Mince ! ben dis donc ! Oui j’avais fait une pneumonie et depuis je garde une grosse fragilité car avec la spondy qui m’empêche en plus de respirer à fond (côtes qui se soudent) je suis en insuffisance respiratoire et c’est difficile à gérer car très handicapant. J’espère que ce ne sera pas ton cas ! Surtout soigne toi bien et je t’en prie fais toi vacciner l’année prochaine car tes poumons resteront fragilisés. Mon médecin me met maintenant systématiquement sous antibio dès que j’ai un rhume (que j’évite le plus possible d’avoir) sinon les complications j’y ai droit automatiquement.Gros bisous ma corinne !

        Aimé par 1 personne

        • Ne parle pas de malheur, j’espère bien que je n’aurai pas de séquelles !! Avec mon petit, pas le temps d’être essoufflée ! Et la vaccination l’année prochaine, ça c’est sûr ! J’ai failli la faire cette année pour protéger mon petit, finalement comme lui était vacciné, j’ai zappé et je regrette bien de ne pas l’avoir faite ! Gros bisous Claudine

          J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s