Galettes de sarrasin

galettes de sarrasin_4

La Chandeleur est passée, mais chez nous, ce n’est pas un problème, les crêpes et les galettes, c’est toute l’année ! Je ne vois vraiment pas pourquoi on se limiterait à une seule journée, quelle injustice pour notre gourmandise !! Nous sommes fans de galettes et à chaque fois que nous partons en vacances, nous nous mettons en quête d’une bonne crêperie (la déception étant parfois au rendez-vous, il faut bien l’avouer !) Et comme on ne fait jamais les choses à moitié, nous avons acheté une vraie billig, peut-être moins puissante que celle des pros, mais quand même, elle pèse une tonne et monte jusqu’à 300 °… vous pouvez couper le chauffage pendant que vous faites vos galettes, aucun problème ! Alors voici ma recette des galettes de sarrasin, et si vous n’avez pas de billig, une grande galetière sera parfaite !

 Les galettes de blé noir ne contiennent normalement que de l’eau et de la farine de sarrasin… mais si au final, vous n’arrivez qu’à faire de la charpie, je ne vois pas trop l’intérêt !
Alors voici ma recette légèrement améliorée, avec un mélange farine de sarrasin/farine de blé et un œuf pour que la pâte soit moins cassante. Mais 1 œuf pour 1 l d’eau, je n’ai pas fait une très grosse entorse, j’espère que les puristes me pardonneront !

galettes de sarrasin_6

J’ai repris la recette du blog La cuisine de Bernard, en adaptant le mélange de farines d’après les indications d’une amie bretonne.

Temps de préparation : 5 min
Temps de repos : 1 nuit
Temps de cuisson : 1 min par galette

Ingrédients
(pour 18 galettes environ)

400 g de farine de sarrasin
100 g de farine de blé
1 œuf
500 ml d’eau pour le pâton + 500 ml pour finaliser
2 c.c de gros sel (= 16 g)
beurre demi-sel fondu

galettes de sarrasin_5

 Préparation

Pâton
24 h avant, mélanger les deux farines et le sel, ajouter l’œuf et 500 ml d’eau froide d’un coup.
La pâte se mélange très bien et forme un pâton qu’on laisse reposer au frigo dans un récipient fermé jusqu’à l’utilisation de la pâte pour qu’elle fermente.
On peut zapper cette étape, mais le résultat est bien meilleur…

galettes de sarrasin_1
Le lendemain
Avant d’utiliser la pâte, ajouter les 500 ml d’eau restants en mélangeant bien pour aérer la pâte.
La pâte doit être très fluide.

galettes de sarrasin_3
Graisser la billig avec une bonne dose d’huile, la faire chauffer à 180-200°.
Quand elle est chaude, repasser le tampon imbibé d’huile (on le refera entre chaque galette).
Préparer un bac d’eau où on laissera le rozell pour le nettoyer des restes de pâte entre chaque galette (utiliser un pinceau) et pour qu’il reste humide afin de ne pas attacher à la pâte, ainsi que la palette pour retourner les galettes.
Mettre une grosse louche remplie aux 2/3 à 10 h sur la billig, faire un mouvement de virgule toujours dans le même sens pour étaler la pâte finement.
Là, 3 options :
– si on cuit les galettes à l’avance pour les refaire chauffer sur la billig, ne les cuire que sur une face.
– si on veut réchauffer les galettes au four une fois garnies (plus pratique pour manger tous ensemble !), cuire des deux côtés.
– si on cuit la galette pour la servir de suite, beurrer la deuxième face au pinceau avec du beurre demi-sel fondu, retourner la galette et la garnir.

galettes de sarrasin_2

Si vous les préparez à l’avance, recouvrir tout de suite d’un couvercle pour qu’elles ne sèchent pas.

galettes de sarrasin_7

Quelques conseils…

Normalement, on utilise un mélange de saindoux et de jaune d’œuf pour graisser la billig, mais de l’huile est un bon compromis !

On préconise parfois une température plus élevée pour la billig (240 °), mais à 200 °, ça va déjà bien assez vite pour moi, il faut être au taquet !

La première attache toujours chez moi, elle fait le bonheur des enfants qui gravitent autour… mais une fois les résidus retirés, la billig graissée à nouveau, tout roule, plus rien n’attache !

*******

Pensez à vous abonner pour recevoir chaque jour mes nouvelles recettes par mail !
Vous pouvez aussi me suivre sur Facebook, Twitter et Pinterest

Publicités

47 réflexions sur “Galettes de sarrasin

    • J’ai eu ça pour Noël il y a quelques années, et comme on n’était pas chez nous, on l’a trimbalé sur 300 km !! Je te dis pas la consommation supplémentaire de la voiture !! 😉 Bises Manue

      J'aime

    • Je t’avouerais qu’au début, ça sent plutôt le cramé quand l’appareil est en train de chauffer !! Et après, on coupe les détecteurs de fumée, sinon ils ne savent plus comment ils s’appellent vu la puissance de chauffe de la billig ! 😉 Bisous Béatrice

      J'aime

  1. J’avoue que je ne suis pas encore la reine du bilig mais je progresse ! J’ai longtemps utiliser une crépière mais en bonne bretonne d’adoption je me suis dit il y a quelques mois qu’il était temps que je maîtrise la bête ! C’est pas encore gagné ! Bravo car toi tu as l’air de maîtriser l’appareil à la perfection ! Bisous Corinne

    Aimé par 1 personne

    • À la perfection, n’exagérons rien !! Je n’ai pas mis sur la photo les deux ratées pleines de trous du départ !! 😉 Et je ne les fais pas aussi grandes que l’appareil, sinon après, je n’ai pas d’assiette assez grande pour les stocker, ni de couvercle assez grand pour les empêcher de sécher !!! Bisous Sev

      J'aime

  2. Moi aussi j’utilise la recette de Bernard! Et moi aussi je mets un oeuf! En revanche je n’ai pas encore de bilig, malgré mon mari qui me tanne, car je ne sais vraiment pas où la ranger avec ma petite cuisine pas pratique! Mais on en fait quand même régulièrement.
    Bisous

    Aimé par 1 personne

    • Oui, c’est le seul inconvénient, quand tu fais les galettes direct, difficile de manger tous ensemble, je n’ai pas la dextérité des pros !! C’est pour ça que je les fais souvent d’avance et que je les repasse au four pour qu’on mange quand même ensemble ! 😉 Bonne soirée

      J'aime

    • Des fois, mon mari « pète un câble » et m’achète des appareils de pro, impossibles à rentabiliser, même sur ma vie entière !!! C’est comme ça que j’ai la turbine à glace avec bloc extérieur, la machine à pâtes Pastamatic, la billig… c’est moi qui suis obligée d’être raisonnable pour lui !! 😉 Bisous Brigitte

      Aimé par 1 personne

  3. Là aussi on a un point commun : notre amour des crêpes ! Chez nous aussi c’est toute l’année et on s’en donne à coeur joie quand on est en Bretagne ! Je t’en chipe quelques unes au passage, je suis la seule à aimer celles au sarrasin !

    Aimé par 1 personne

    • Rappelle-toi des cours de conduite : « On met les mains à 10 h 10 sur le volant » 😉 Et je plussoie aussi pour la saucisse, l’un de mes souvenirs les plus mémorables de galettes, une galette à la saucisse mangée à Dinar (ou Dinan, je ne sais jamais !!!)

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s