Flammekueche aux poireaux et à la bière

 

Je voulais faire goûter les poireaux à mon petit dernier, donc quand j’ai vu une botte de poireaux au magasin, je me suis précipitée dessus, sans savoir vraiment ce que je ferai du reste vu qu’il n’allait quand même pas se manger une botte complète à lui tout seul !! Moi, je raffole de la fondue de poireaux, mais j’imaginais déjà la tête de mes deux grands à la vue de ce légume dans leur assiette… On oublie la version vapeur ou salade qui n’a aucune chance de trouver grâce à leurs yeux (aux miens non plus, d’ailleurs…) Chez nous la meilleure façon de faire passer les légumes « pas standards », ce sont les pâtes ou les tartes ! Et cette version poireaux/bière de la flammekueche a régalé nos papilles !

Normalement, dans la flammekueche, je fais revenir les oignons longuement avec du vin blanc. Mais là, pas de bol, à part du Sauternes, je n’avais plus une goutte de vin blanc en stock… par contre, de la bière au frigo achetée pour ceux qui passent et qu’on ne boit jamais, ça oui, j’en avais plein ! Alors ni une ni deux, j’ai troqué le vin blanc contre la bière et je n’ai pas été déçue du résultat !

Faute de temps, je suis obligée (la mort dans l’âme car ce n’est quand même pas la même chose…) de recourir aux pâtes feuilletées industrielles toutes prêtes… mais bon, il faut savoir faire des sacrifices, c’est vrai que c’est quand même plus rapide, et puis, un jour, j’aurai le temps d’en refaire régulièrement, j’y crois !

Temps de préparation : 20 min
Temps de cuisson : 20 + 15 min

Ingrédients
(pour une tarte de 28 cm)

Pâte feuilletée
(maison ou achetée)

Garniture
2 poireaux (les blancs, environ 300 g)
1 échalote hachée (~20 g)
2 tranches de jambon fumé
30 g de gruyère râpé
100 g de crème fraîche liquide
100 ml de bière
(ici j’ai mis une demi canette mais pour le double de poireaux)
sel, poivre du moulin
beurre, huile d’olive

Préparation

Garniture
Laver les poireaux, les couper en 4 dans la longueur et en tout petits tronçons.
Éplucher l’échalote, et la hacher finement.
Faire revenir l’échalote 2 min dans une poêle avc un noisette de beurre.
Ajouter les poireaux, saler, poivrer et faire revenir à feu vif (8 sur mon induction)pendant 5-10 min, en surveillant que ça colore sans attacher, puis déglacer les sucs avec la bière et poursuivre la cuisson à feu doux (6 sur mon induction) pendant une dizaine de minutes, jusqu’à ce que les poireaux soient bien fondus et dorés. Réserver et laisser tiédir.

Montage
Dérouler la pâte sur une toile Silpat.
Pincer les bords pour faire un petit rebord.
Disposer les poireaux revenus, le jambon coupé en morceaux, parsemer de gruyère et arroser de crème fraîche liquide.

Cuisson
Préchauffer le four à 200 °, programme
Enfourner et laisser cuire 15 min environ, jusqu’à ce qu’elle soit bien dorée.

Servir avec une bonne salade verte, un repas parfait pour le soir !


Comme le soir, chez nous, c’est la course entre le coucher du petit dernier, les activités extra-scolaires et le repas des deux grands affamés, j’ai préparé cette tarte à l’avance, juste réchauffée à four chaud une dizaine de minutes recouverte d’un papier d’aluminium avant de servir, nickel !

Quelques conseils…

Le temps de cuisson est à adapter en fonction de votre four bien sûr, en surveillant la coloration.
Si comme moi vous devez en plus la faire réchauffer, ne pas pousser trop la cuisson la première fois.

*******

Pensez à vous abonner pour recevoir chaque jour mes nouvelles recettes par mail !
Vous pouvez aussi me suivre sur Facebook, Twitter et Pinterest

Publicités

21 réflexions sur “Flammekueche aux poireaux et à la bière

    • Le mien n’est pas un fan absolu non plus, mais il s’y fait, surtout sous cette forme ! Même ma fille qui était sceptique a adoré c’est dire ! Gros bisous Jackie je te souhaite également de très bonnes fêtes 🙂

      J'aime

  1. Alors je me projette totalement dans ce que tu dis à propos des poireaux! Mes fils non plus ne sont pas fans, alors il faut trouver « the » recette qui va passer!!! Je trouve ton idée bien originale en tout cas et je tenterai, c’est sûr!
    Et alors, la purée de poireaux pour Ewen, ça lui a plu?
    Bisous

    Aimé par 1 personne

    • Et comment ! Purée de poireaux, pomme de terre et carotte, et il mange même le vert sans sourciller ! 😉 Tant que c’est en purée très fine, parce que les morceaux, même avec 7 dents, c’est toujours pas ça ! Le moindre petit bout et il nous fait un remake de la Cité de la Peur quand il est content, si tu vois ce que je veux dire 😉 Gros bisous Béatrice

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s