Empanadas de pino du Chili

empanadas de pino_7

Bloguer, c’est pour moi l’occasion de partager bien sûr, mais aussi de faire de belles rencontres… Je ne suis pas présente sur la blogosphère depuis très longtemps, mais je suis heureuse d’avoir pu découvrir de magnifiques blogs et surtout de belles personnes. Sophie pour moi en fait partie. Sur son blog La tendresse en cuisine, elle a décidé il y a maintenant plus de 7 mois de se lancer un défi hors du commun, Cuisiner pour la paix, qui consiste à rendre hommage à tous les pays du monde en célébrant avec eux leur fête nationale à l’aide d’une recette locale. Lorsque j’ai découvert cette initiative, je me suis tout de suite dit que je voulais participer à cette généreuse et courageuse initiative. Voici donc mes empanadas de pino d’après la recette de mon amie chilienne pour célébrer aujourd’hui la fête nationale du Chili !

 Je tiens cette recette de mon amie Svetlana qui, comme son prénom ne l’indique pas, est d’origine chilienne ! C’est une recette de famille qui diffère un peu de toutes les recettes que l’on peut trouver sur le net : surtout pas de viande hachée, on détaille la viande au couteau ; pas d’origan ; beaucoup de raisins secs (elle en met deux fois plus que moi, mais bon, là, j’avais atteint ma limite de sucré-salé !) qu’on ne fait surtout pas gonflés dans l’eau avant pour qu’ils se gorgent de jus de cuisson, et on prépare tout ça la veille pour que la farce soit bien froide.

empanadas de pino_6

Les recettes de famille, il n’y a rien de tel, on s’est régalé !

Temps de préparation : 30 min
Temps de cuisson : 45 + 25 min

Ingrédients
(pour 4 empanadas)

Pâte
200 g de farine
40 g de margarine
4 g de sel
80 ml d’eau

Garniture
200 g de viande de bœuf (pas hâchée)
200 g d’oignons (une fois épluchés et émincés)
50 g de raisins secs
200 ml d’eau
1/2 tablette de bouillon de bœuf
sel, poivre du moulin
1/2 c.c de cumin en poudre
1 pincée de piment fort (facultatif)
huile de tournesol
2 œufs durs
8 olives noires

Dorure
oeuf battu + lait

Préparation

Farce
Il faut la réaliser la veille pour qu’elle soit bien froide et figée lors de la réalisation des empanadas.
Couper la viande en fines tranches, puis en tout petits morceaux au couteau (pas de hachoir). Ma viande était congelée, donc je l’ai fait quand elle était à peine décongelée, je trouve ça plus facile…
Éplucher et émincer les oignons finement (avec la trancheuse de mon KitchenAid pour moi).
Dans une petite cocotte en fonte, faire revenir la viande dans de l’huile de tournesol (on n’utilise pas trop l’huile d’olive en cuisine au Chili…)
Ajouter les oignons et faire fondre à feu moyen (6 sur mon induction) et à couvert, jusqu’à ce qu’ils soient translucides (environ 15 min).
Ajouter les raisins secs (qu’on ne fait surtout pas gonfler dans l’eau avant !)
Ajouter le bouillon de bœuf dissout dans l’eau (j’ai mis d’abord la moitié d’eau et rajouté le reste au fur et à mesure de la cuisson), le sel, le poivre, le cumin en poudre et la pincée de piment (ça, c’est ma touche personnelle, mon amie n’en met pas mais déguste les empanadas avec du tabasco que je n’avais pas en stock…)
Laisser mijoter à feu moyen et à couvert pendant 30 min environ, en rajoutant de l’eau progressivement si besoin.
Débarrasser dans un bol, filmer et réserver au réfrigérateur jusqu’au lendemain.

empanadas de pino_1

Pâte
Le lendemain, mettre la farine tamisée, la margarine, le sel et l’eau dans le bol du robot équipé du pétrin.
Pétrir à vitesses lente (1) pendant 15 min. La pâte doit être très souple.
Filmer et laisser reposer 1 h au frigo.

Façonnage
Diviser la pâte en 4 pâtons.
Étaler chaque pâton en un disque d’un peu plus de 20 cm de diamètre (la pâte est vraiment très agréable à travailler).
Découper un cercle régulier de 20 cm de diamètre à l’aide d’un plat de cette taille.
Étaler un peu la pâte au rouleau pour obtenir une sorte d’ellipse.
Placer la pâte sur une toile Silpat avant de la garnir (ça évite de transpirer et de galérer lors du transport, comme moi pour le premier !).
Déposer le quart de la farce au centre de l’ellipse, sur la partie qui se retrouvera en-dessous.
Ajouter une tranche d’œuf dur et deux olives.
À l’aide d’un pinceau, enduire le tour de la farce d’eau.
Rabattre la partie du dessus à environ 2 cm du bord inférieur et souder avec les doigts.
Terminer en rabattant le bord inférieur et en le festonnant pour avoir une jolie finition.

empanadas de pino_3

Cuisson
Préchauffer le four à 200 °, programme chaleur tournante
Dorer à l’œuf battu avec un peu de lait.
Piquer 3 fois à la fourchette pour éviter que le chausson ne gonfle trop et n’éclate à la cuisson.

empanadas de pino_4
Enfourner pour 25 min.

empanadas de pino_5

Servir ces empanadas bien chauds et déguster à la main, coupés en deux pour les puristes, avec des carottes glacées aux épices pour moi car j’adore ça !

empanadas de pino_8

Quelques conseils…

Il me tient à cœur de souligner ici la courageuse initiative de Sophie, je ne crois pas que j’aurais été capable de publier parfois jusqu’à 5 recettes par jour (parce que bien sûr, certains pays ont eu la bonne idée de programmer leur fête nationale le même jour, ils n’ont pas pensé à Sophie !!) et je vous encourage tous à cuisiner pour la paix avec Sophie !

*******

Pensez à vous abonner pour recevoir chaque jour mes nouvelles recettes par mail !
Vous pouvez aussi me suivre sur Facebook, Twitter et Pinterest

Advertisements

40 réflexions sur “Empanadas de pino du Chili

  1. Merci pour ce beau partage, et pour nous avoir fait découvrir cette belle initiative! C’est une bonne idée de montrer que par la cuisine nous pouvons être solidaires et avoir un terrain d’entente.
    Bonne journée Corinne.
    Bisous

    Aimé par 1 personne

  2. Tu as raison de participer à cette belle initiative de Sophie qui par sa générosité nous fait découvrir de belles recettes tous les jours ! Ta recette est en plus très très tentante. Gros bisous

    Aimé par 1 personne

    • J’ai découvert son initiative il n’y a pas longtemps, et je voulais absolument participer (même si ça ne l’aide pas vraiment vu qu’elle fait quand même une recette de son côté…), il ne restait plus qu’à trouver un pays qui me soit « accessible » au niveau culinaire, parce qu’il y en a où je suis incapable de dire ce que peut bien être leur spécialité !! 😉 Bisous Sev

      J'aime

  3. Que d’amour et de générosité,merci pour cette belle initiative et ce partage.
    Une belle façon de voyager, de découvrir de nouveaux pays et d’apprendre a aimer d’autres cultures.
    Ton p’tit chausson me fait de l’œil, je garde précieusement ta recette sous le coude 😉 Bisous

    Aimé par 1 personne

    • C’est vraiment délicieux, j’ai été agréablement surprise, je n’avais jamais mangé de boeuf en sucré-salé et c’est très bon ! Je te les conseille vivement, surtout que la pâte est super agréable à travailler ! Bisous Céline

      J'aime

  4. On voyage a travers ces saveurs et ces goûts exquis, je m’organiserai pour participer a cette belle initiative et pour le moment de je me régale avec les yeux en attendant de revenir piocher la recette miam:)Bisous et bonne fin de semaine

    Aimé par 1 personne

  5. Ils sont splendides. Technique parfaite : pour avoir de beaux chaussons il faut allonger le disque pour obtenir un ovale. C’est pourquoi, je n’utilise plus les pinces à chaussons. Le résultat est nettement supérieur à la main. Bravo !!!

    Aimé par 1 personne

  6. Je n’en fait que rarement moi ! Je me dirige plus facilement vers les samoussas en feuille de brick ! je pourrais y songer plus souvent tout de même car en voyant ta recette je la trouve alléchante !! le genre de plat que je ferais volontiers le dimanche soir ! ne me demande pas pourquoi le dimanche soir c’est comme ça ! 😉 ah ! les habitudes !!!
    Je te souhaite une belle journée ! il y a 15 Minutes c’était le déluge chez moi on ne voyait plus rien et là c’est ciel bleu et soleil ! pas facile pour se décider à sortir ce genre de temps ! hier j’ai failli m’en prendre un sympa !! heureusement ce n’était que le début de la pluie lorsque je suis arrivée à destination, j’étais à pied ! j’aurais été fraiche tiens !! bisous bisous !

    Aimé par 1 personne

    • Nous, ce temps-là, c’était hier, à croire que je te l’ai refilé !! Pluie battante le matin, et grand soleil l’après-midi ! Mais tu dois avoir l’habitude toi, parce que c’est quelque chose qui m’avait surprise lors de nos vacances dans le sud-ouest, le changement de temps radical entre le matin et l’après-midi ! Bisous Claudine 🙂

      Aimé par 1 personne

      • C’est lié aux marées !! Le temps peut vraiment changer d’un instant à l’autre ! par contre on peut aussi avoir des jours et des jours entiers de pluies interrompues et là c’est moins drôle !! lorsque je suis arrivée dans la région (il y a 25 ans) nous avons eu 6 mois de pluie !! on était malades avec mon mari ! tous les jours on se disait : mais qu’est ce que l’on est venu f… ici !! Oui c’est pluvieux ! enfin il y a moins d’embouteillages que par chez toi !! 😉 on ne peut pas tout avoir 🙂 !

        Aimé par 1 personne

    • En fait, je ne sais même plus depuis combien d’années je n’ai pas acheté de pâte toute prête quelque soit le type de pâte ! Du coup, je ne me pose même pas la question : quand je fais une recette, c’est toujours avec la pâte 🙂

      J'aime

  7. Une belle attention pour Sophie et tout comme toi je salue son initiative d’honorer la fête nationale de tous les pays de notre planète qui je trouve est en bien mauvais état, tant sur le côté humain qu’environnement. De telles initiatives font réfléchir et peut-être permettent d’ouvrir les consciences. Nous sommes citoyens du monde et on ne vit pas chacun dans son coin. Des bisous et Bravo.

    Aimé par 1 personne

  8. En dehors du fait que ta recette m’a l’air délicieuse, c’est vrai que l’initiative de Sophie est magnifique. Pour cette année, je passe mon tour, mais je compte bien commencer en janvier et en faire le maximum …

    Aimé par 1 personne

  9. Une recette de famille chilienne, j’adore !! Et en plus c’est pour Sophie, encore mieux ! J’ai découvert son blog il y a quelques mois et j’ai été épatée par la quantité de travail que cela représente, sans compter qu’il n’est pas toujours facile de trouver la recette adéquate, je l’admire ! En tout cas, ta recette est superbe ! Bisous

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s