Guimauves à l’agar-agar

guimauves à l'agar-agar_4

Il y a trois semaines environ, Marie-France m’a contactée afin de me solliciter pour une recette… recette que je n’avais pas en stock bien évidemment, mes précédentes tentatives ayant abouti à… comment dire… une masse mangeable, mais informe !! Du coup, j’avais mis le challenge des guimauves maison de côté, et c’était l’occasion idéale de satisfaire la demande de Marie-France tout en relevant un nouveau défi du fait maison, vous savez que j’aime ça ! Et pour tout dire, j’ai reçu le soutien enthousiaste de mes enfants dans cette entreprise, allez savoir pourquoi !!

J’avais déjà réalisé des pâtes de fruit à l’agar-agar et la demande de Marie-France était une recette de guimauve sans gélatine. Je me suis donc mise en quête de la recette parfaite, et après plusieurs tentatives dont ma cuisine se souvient (j’ai comme qui dirait un peu retapissé les murs au cours de l’une d’entre elles !), je suis arrivée au résultat que j’escomptais, « testé et approuvé » par mes enfants, les meilleurs juges !

guimauves à l'agar-agar_2

Je participe avec cette recette au défi Compile-moi un menu de Seb du blog Poivré Seb et de Natly du blog Une cuisine pour Voozenoo, qui ont décidé ce mois-ci de soutenir une belle cause « La lutte contre le cancer du sein » dans le cadre d’Octobre rose, opération à laquelle je m’associe avec grand plaisir !

Temps de préparation : 15 min
Temps de repos (séchage) : 3-4 jours

Ingrédients
(pour 36 guimauves environ)

60 g de blancs d’œufs
150 g de sucre
5 g d’agar-agar
60 g d’eau
9 g de miel
arôme (1 c.c de vanille liquide pour moi)
1 pointe de colorant en poudre (rouge ici)

Enrobage
25 g de sucre glace (40)
20 g de maïzena(10)

Préparation

Enrobage
Mélanger intimement le sucre glace et la maïzena dans une boîte en plastique avec couvercle.
Réserver.

Appareil
Délayer l’agar-agar dans 6 cl d’eau froide, bien la dissoudre au fouet.
Ajouter le sucre et le miel.
Porter à ébullition et laisser cuire jusqu’à la température de 121 °, en fouettant bien pour pas que ça n’attache au fond.

Arrivé vers 110 °, mettre les blancs dans le bol du robot équipé du fouet et les monter en neige à vitesse rapide (8).
Une fois la température de 121 ° atteinte, ajouter rapidement l’arôme (vanille ou autre parfum) et le colorant si vous le voulez.
Tout en continuant de battre les blancs, verser le sirop en mince filet, jusqu’à ce que la préparation refroidisse.
Le mélange forme un bec d’oiseau.

guimauves à l'agar-agar_7

Façonnage
Deux options s’offrent à vous :
Option 1 : si vous voulez des guimauves carrées (comme chez le marchand…), placer un cadre inox sur une plaque recouverte d’un papier sulfurisé saupoudré de mélange d’enrobage. Verser la préparation et lisser rapidement à la spatule.

Option 2 : si vous voulez des guimauves bien lisses et nettes en sautant l’étape délicate de la découpe, mettre la préparation dans une poche munie d’une douille lisse de 14 et pocher les guimauves (plutôt grosses) sur une plaque garnie d’un papier sulfurisé ou d’un tapis saupoudré du mélange d’enrobage. Le mélange a tendance à rester « collé » à la douille, donc munissez-vous d’un couteau dans l’autre main pour séparer le mélange de la poche à chaque fois.

guimauves à l'agar-agar_8

Laissez reposer à l’air libre pendant 48 h (j’ai essayé au bout de 24 h seulement et franchement, mieux vaut attendre une journée de plus pour éviter tout problème de découpe !)

Au bout de 48 h, si vous avez choisi l’option 1, enlever le cadre doucement (normalement, ça se détache tout seul, sinon s’aider d’un couteau dont la lame a été passée sous l’eau très chaude puis séchée)
Découper des bandes puis des carrés avec le couteau.

guimauves à l'agar-agar_9

Déposer les guimauves (6-8 à la fois, sans qu’elles se collent avant d’être enrobés), fermer la boîte et la secouer comme un prunier dans tous les sens pour les enrober.
Les retirer avec une cuillère et les déposer dans une passoire au dessus d’un saladier pour éliminer l’excédent d’enrobage avant de les poser délicatement sur une plaque.

guimauves à l'agar-agar_11

Faire sécher à l’air libre pendant 1 ou 2 jours avant de déguster. Si vous voyez qu’il manque un peu d’enrobage dû à l’humidité au bout d’une journée, repasser rapidement les guimauves dans l’enrobage (je n’ai eu le cas qu’avec les cubes, pas avec les guimauves façonnées à la poche à douille).

Petit plus (recommandé !)
Pour encore plus de gourmandise, faire fondre du chocolat à pâtisser au bain-marie et y tremper rapidement les guimauves à l’aide d’un cure-dent avant de les déposer délicatement sur une toile Silpat et de les laisser sécher à l’air libre (pas au frigo).

guimauves à l'agar-agar_3
Et hop, de jolis cadeaux gourmands !

guimauves à l'agar-agar_1

Conserver les guimauves dans une boîte hermétique fermée, à température ambiante (je déconseille le frigo, les guimauves ont tendance à durcir, j’ai aussi testé !)

Voilà ! J’ai mis le temps, parce que 4 essais avec 4 jours de séchage à chaque fois, ça demande un peu de patience, mais j’espère que Marie-France sera satisfaite ! En tous cas, mes enfants ont été ravis de m’aider à écouler toutes ces guimauves et sont un peu déçus que les tests soient terminés !

Quelques conseils…

J’ai changé les proportions de sucre/maïzena dans l’enrobage (normalement 50/50) car nous trouvions le goût de farine un peu trop présent, et ça marche très bien avec 4/5 de sucre glace – 1/5 de maïzena !

Je ne pense pas qu’on puisse obtenir exactement la même texture « élastique » qu’avec de la gélatine… mes premières guimauves avaient plutôt une texture mousseuse, très bonne au demeurant ; j’ai refait des tests en augmentant la quantité d’agar-agar, et au final, on se rapproche de la texture désirée mais en restant quand même un peu moins « cheewy » que l’originale.

Je trouve que l’agar-agar a quand même un goût par rapport à la gélatine complètement neutre, donc ne pas lésiner sur l’arôme, vanille ou autre, pour le « masquer » !

Je vous conseille vivement l’option 2, façonnage à la poche à douille, c’est beaucoup plus simple, pas de découpe !

*******

Pensez à vous abonner pour recevoir chaque jour mes nouvelles recettes par mail !
Vous pouvez aussi me suivre sur Facebook, Twitter et Pinterest

Publicités

59 réflexions sur “Guimauves à l’agar-agar

  1. Voilà j’ai tout lu! Ta recette m’intéresse car moi non plus je n’utilise pas de gélatine mais de l’agar agar. Mais franchement , je n’aurai pas pensé à faire des guimauves maison! Tu me bluffe encore une fois Corinne (ou plutôt Super Corinne!)! Je vais un peu attendre avant de me lancer dans l’aventure car là il faut du temps et de la technique que toi tu maîtrises, mais pas moi!
    Franchement bravo, elles sont superbement réussies.
    Bisous

    Aimé par 1 personne

  2. Et voilà la super woman du Sud-est de la France que tu es a encore frappé !! voilà encore des petites choses que j’aimerais faire mais dont je ferais l’impasse ! beaucoup de travail tout de même. Elles sont vraiment très réussies et toutes mimi !tu ne pouvais pas trouver mieux pour Octobre Rose !! Perso je n’ai plus guère d’inspiration.. Pourtant je soutiens à fond ce mouvement.. !! bravo bravo à toi !! Gros bisous

    Aimé par 1 personne

    • Merci Claudine, tu me fais rire 🙂 Je suis loin d’être une super woman, crois-moi, ma cuisine et mon robot plein de sucre cuit peuvent te le dire !! 😉 Ce n’est pas tant de travail que ça, surtout si tu les poches, le plus dur, c’est d’arriver à verser le sucre cuit sur les blancs sans que tout s’envole sur le fouet et sur les bords !!! Sinon, c’est juste une question de patience pour attendre qu’elles sèchent 🙂 Gros bisous Claudine

      Aimé par 1 personne

  3. je me rappelle en avoir fait il y a au moins 5ans, et c’était la galère ça collait de partout!! je crois qu’il me reste des photos sur FB bien avant que je fasses mon blog!! il faudrait que je réessaie maintenant que j’ai un thermomètre 🙂
    c’est mon anniv demain, un colis express je ne dis pas non!!! lol
    bonne journée, bizzzz, isa

    Aimé par 1 personne

    • C’est malin ça !! Et moi qui ai tout donné en cadeau gourmand dimanche ! 😉 Mais dis-moi, tu avais fait des guimauves SANS thermomètre ??? Mais c’est mission impossible !!!!! Et je confirme : après, ça colle partout, tu es bonne pour le nettoyage de ton robot ! 😉 Bises Isa

      J'aime

  4. J’aime beaucoup les petites boules pochées à la douille. C’est vrai que c’est une excellente idée, je fais toujours des lanières ou des cubes, parfumés à la fleur d’oranger, synonymes pour moi de guimauve. Il faudrait pourtant que je change un peu !

    Aimé par 1 personne

      • Je sais qu’il est franchement tard pour répondre, mais on ne sais jamais, ça vous servira peut-être: l’ingrédient secret de la marque bien connue, c’est la bergamote. On en trouve assez rarement fraîche (ça ressemble à un petit pamplemousse mais c’est une variété de citron) ou encore plus simple: en huile essentielle. Je tente votre recette, elle réveille la gourmande en moi !!!!! Miam! Merci de nous l’avoir partagée!

        Aimé par 1 personne

        • Il n’est jamais trop tard, la preuve, votre réponse m’intéresse toujours, même deux ans après ! 😉 Si vous essayez, dites-moi le résultat et la quantité de bergamote que vous aurez mise, je testerai 🙂

          J'aime

  5. Elles sont bien belles tes guimauves, c’est un de mes péchés mignons, mais hélas je suis bien la seule à la maison ! Je tenterais bien quand même, à voir … En tout cas, merci pour les essais et le résultat final, comme dit Claudine, super woman !! Gros bisous

    Aimé par 1 personne

    • Comme j’ai dit à Nathalie, je suis un peu frappadingue du détail, et si je m’étais écoutée j’aurais recommencé une cinquième fois pour les faire plus grosses et ne pas faire le petit trou !! Mais des fois, il faut quand même dire « Stopppppp » !!! 😉 Gros bisous Brigitte

      J'aime

  6. Alors là!!! Superbe! Magnifique! Magique! Du boulot bien récompensé par un résultat parfait!!! Chapeau! je crève d’envie d’y goûter! Et jJe garde l’idée de côté pour Noël! A condition d’investir d’en un thermomètre! Merci pour ce beau partage! 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Ah oui, le thermomètre est indispensable dans cette recette !! Et le robot bienvenu, mais on pourrait s’en passer avec un simple batteur et deux bonnes âmes pour réaliser les guimauves ! 😉 Bonne fin de journée Christine

      J'aime

    • Non, ce n’est pas tant de travail que ça, il faut juste être équipé d’un thermomètre et d’un robot, c’est quand même plus pratique !! Le plus long, c’est de nettoyer après le sucre cuit qui a tendance à s’échapper un peu partout ! 😉

      J'aime

  7. Pingback: Octobre, la cuisine Rose – Dépôt des recettes |

  8. Merci beaucoup pour la recette. Ma fille rêve d’un gâteau au guimauves pour son anniversaire. Et comme j’aime les choses fait maison et surtout sans gélatine animal, tout de suite je me suis mise à essayer ta recette (les guimauves sont en train de sécher). Très facil et très rapide à faire, maintenant il faut attendre …. Mais je me demande combien de temps pourrais je conserver ces guimauves? Je voudrais me prendre à l’avance pour en faire plusieures au diferentes formes, goûts et couleurs. Merci beaucoup. Sinon, ton blog est super, belles fotos, bons astuces, des recettes très alternatives. Si je réussis les recettes je vais devenir adicte lol

    Aimé par 1 personne

    • Tant mieux si mes recettes te plaisent, et je croise les doigts pour que tu les réussisses, mais y’a pas de raison ! 🙂 De mémoire, j’ai bien dû conserver ces guimauves une ou deux semaines… bref, le temps que mon petit monde n’ait pas tout englouti, en les planquant !!! 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s