Tarte briochée au maroilles

tarte_au_maroilles_4
Amateurs de fromage, arrêtez-vous… les autres… ben tant pis ! La tarte aux maroilles, spécialité du Nord, fait partie de mes souvenirs d’enfance, et elle était restée à l’état de souvenirs depuis… ouhhhh… au moins 15 ans !! Forcément, je suis entourée d’anti fromages forts, et rien qu’à l’odeur, tout le monde fuit !! Mais bon, là, j’ai dit, ça suffit ! On est presqu’en été (enfin, vu les températures, on y est déjà !), on peut ouvrir les fenêtres pour aérer, alors j’ai décidé de me faire ma tarte au maroilles pour moi toute seule ! Vous l’aurez compris, cette tarte a une fâcheuse tendance à répandre sa puissante odeur dans toute la maisonnée, mais c’est tellement bon qu’on oublie tout de suite !

Une tarte briochée, moelleuse et fondante, moi, j’en redemande !
Et ça tombe bien, car vu sa taille généreuse, j’en ai encore pour quelques repas…

tarte_au_maroilles_5

J’ai utilisé comme base la pâte du Chinois salé à la raclette et de la Brioche tourbillon au bacon et au chèvre, elle est vraiment hyper moelleuse et parfaite pour toutes les brioches salées !

Temps de préparation : 20 min
Temps de cuisson : 20 min

Ingrédients
(pour 6 grosses parts)

300 g de farine
1 œuf
150 ml de lait
1 c.c de miel (= 7 g)
40 g de beurre mou
10 g de levure fraîche de boulangerie
1 pincée de sel

Garniture
1/4 de maroilles (= 200 g)
50 g de crème fraîche

Préparation

Dans le bol de Mister KA équipé du pétrin, mettre la levure dans le lait tiède.
Ajouter la farine tamisée, le sel, le miel et l’œuf.
Pétrir à vitesse 2 jusqu’à ce que la pâte soit homogène, puis incorporer le beurre mou en dés.
Pétrir alors à faible vitesse (1) pendant 15 min pour obtenir une belle pâte souple qui se décolle des bords.
Filmer le bol et laisser lever 1 à 2 h dans le four tiède éteint.
La pâte doit doubler de volume.

tarte_au_maroilles_2

Dégazer la pâte et l’étaler directement à la main sur une toile Silpat.

tarte_au_maroilles_3
Laisser à nouveau lever 30 à 45 min dans le four éteint.

Façonnage
Retirer la croûte du maroilles (ou plutôt la gratter).
Couper le maroilles en fines tranches.
Les répartir sur la pâte qui a bien gonflé.
Arroser d’un filet de crème fraîche pour encore plus de moelleux et de gourmandise.
Saler très légèrement (le maroilles est déjà salé).

tarte_au_maroilles_1

Cuisson
Préchauffer le four à 180 °, programme chaleur tournante
Enfourner pendant 20 minutes.

tarte_au_maroilles_6

Servir bien chaud avec une salade verte.

tarte_au_maroilles_7

Quelques conseils…

Idéale pour un repas du soir, je verrai bien aussi cette tarte au maroilles en version rectangulaire, en petits carrés à l’apéro.

Publicités

38 réflexions sur “Tarte briochée au maroilles

  1. Tu me prends par les sentiments. Je suis née en Thiérache, en plein coeur de la région du Maroilles. Quand il part en déplacement à Maubeuge, cher et tendre m’en rapporte d’énormes car je n’en ai jamais trouvé de bien affiné à Paris. Bref, la « goyère » c’est délicieux, évidemment !

    Aimé par 1 personne

      • Moi non plus car sinon ils confondent « goyère » et « gougère » ! Malheureusement, ils sont plus habitués aux pizzas que leur père se fait un plaisir de leur acheter lorsqu’il rentre de mission (ça m’énerve ….) !

        Aimé par 1 personne

  2. 🙂 à moi de te dire que le maroille je n’en trouve pas souvent !! ce n’est pas un fromage habituel ni dans les landes ni près du pays basque !! mais je le connais !!
    Je n’ai jamais fait de brioche salée tu vois ! il faudrait bien que je me lance un jour !! dis donc il y a la sacrée quantité de fromage ! Pour 2 ça fait beaucoup … C’est superbe et si tu m’en offrais, je prends aussitôt !! gros bisous

    Aimé par 1 personne

  3. ben tant pis pour moi alors ……….
    le fromage je commence à peine à m’y habituer mais alors le maroilles, là c’est pas possible !!!
    c’est pas grave je suis sure que plains d’autres vont l’apprécier ta tarte briochée, bisous ma Corinne :*

    Aimé par 1 personne

  4. Mamou, ta tarte parle directement à mon coeur de nordiste !! Je n’ai qu’un mot à dire : j’adore ! J’ai converti mon parisien de mari au maroilles et je peux te dire que je vais tester ta recette.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s