Gnocchi de butternut au romarin

Et c’est reparti pour une nouvelle variante de gnocchi ! Toujours conquise par la courge butternut, je me suis dit qu’elle serait parfaite pour créer de nouveaux gnocchi ! Alors je me suis lancée, et comme pour les gnocchi de potimarron, j’ai préféré m’en tenir à une version express pour éviter de rajouter trop de farine qui rendrait la pâte moins fondante et plus farineuse…  en même temps, ça m’arrangeait, je n’ai pas beaucoup de temps en ce moment, vous l’aurez remarqué à ma fréquence de publication ! Une fois de plus, je n’ai pas été déçue, les gnocchi, c’est toujours tellement bon faits maison !

J’ai choisi d’aromatiser mes gnocchi de butternut au romarin, mon jardin en regorge et la saveur de cette plante s’accorde à merveille avec la butternut.

Toujours et encore en version poêlée c’est tellement meilleur, les enfants les préfèrent de loin comme ça et j’avoue que moi aussi !

Temps de préparation : 30 min
Temps de cuisson : 35 + 10 min

Ingrédients
(pour ~  90 gros gnocchi = 3-4 personnes)

Gnocchi de butternut
500 g de chair de butternut
300 g de farine
1 jaune d’œuf
1 branche de romarin
sel, poivre
1 noisette de beurre
1 filet d’huile

Préparation

Pâte à gnocchi
Pour la cuisson, j’ai profité ici d’une moitié de butternut rôtie au four qui me restait après avoir réalisé des butternut gratinées au parmesan.
Mais vous pouvez enlever les pépins, couper la butternut en gros cubes et les faire cuire 20 min au cuit-vapeur.

Passer la chair de butternut au presse-purée, grille moyenne, et récupérer environ 500 g (+/- 10 %) de chair.
Laisser refroidir un peu et incorporer le jaune d’œuf, le sel, le poivre et les feuilles d’une branche de romarin mixée.
Terminer par la farine.
Bien mélanger avec une cuillère en bois.

Comme pour le gnocchi de potimarron, la pâte obtenue est trop collante pour façonner des gnocchi classiques (ou il faudrait ajouter énormément de farine, ce qui les rendrait beaucoup moins fondants), j’ai donc opté pour la poche à douille, comme dans mes gnocchi express en 30 min chrono.
Verser la préparation dans une grande poche, avec ou sans douille peu importe.


Porter une grande marmite d’eau salée à ébullition.
Maintenir l’eau à frémissements, se placer au-dessus avec la poche à douille dans la main gauche (pour les droitiers…), en la tenant bien fermée dans la paume et en imprimant une pression régulière avec le pouce gauche. Couper des tronçons au fur et à mesure avec de bons ciseaux.
Les gnocchi sont cuits dès qu’ils remontent à la surface. Les retirer avec une écumoire et les égoutter sur du papier absorbant.
Réserver au frigo jusqu’à la cuisson ou les congeler bien étalés sur une plaque.

Dans une grande poêle, faire dorer les gnocchi avec une noisette de beurre à feu moyen-vif (8 sur mon induction).


Je les ai servis avec une sauce au parmesan, du jambon fumé grillé et quelques morceaux qui me restaient d’un poulet rôti.

Comme toujours avec les gnocchi maison, je me suis régalée… enfin pour le peu que j’ai réussi à avaler car mon petit dernier aussi adore ça, en particulier dans mon assiette !!

Quelques conseils…

Les gnocchi se congèlent très bien, il suffit de les étaler sur une plaque garnie d’un film alimentaire et de les congeler après cuisson dans l’eau.

*******

Pensez à vous abonner pour recevoir chaque jour mes nouvelles recettes par mail !
Vous pouvez aussi me suivre sur Facebook, Twitter et Pinterest

Publicités

10 réflexions sur “Gnocchi de butternut au romarin

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s