Gâteau Vélo 3D

J’espère que vous n’en avez pas marre des gâteaux d’anniversaire, parce qu’il n’y a que pour ça que j’arrive à « surnager » ! Chez nous, le mois de septembre est chargé… moi le 15, mon grand fils le 23 et mon petit dernier le 29 ! Pour moi, je vous passe le gâteau, il m’a servi à faire des tests de glaçage et de garniture pour mes deux garçons… Mon grand a eu 15 ans samedi, ça valait bien un beau gâteau à l’image de son grand dada, le VTT. J’avais dans l’idée au début de le décorer avec des fruits frais, mais comme l’intéressé est plus pâte à tartiner et sucreries que fruits, on s’adapte ! Alors voilà le résultat de mes tergiversations, calculs trigonométriques et autres… on peut dire qu’il m’aura donné du fil à retordre !

Dans mon gâteau 3D tête de cheval, j’avais utilisé un sponge cake, mais depuis j’ai découvert le Molly cake, un gâteau que j’apprécie beaucoup pour faire le cake design, car il est moelleux et supporte très bien d’être réalisé à l’avance.

Mon fils est un grand fan de pâte de spéculoos et de Mamoutella, alors la garniture s’imposait… mais libre à vous de le fourrer avec un lemon curd ou une compotée de fruits pour plus de fraîcheur.

Temps de préparation : 4 h 30
(à la louche, j’ai peut-être un peu dépassé car je suis pinailleuse !)
Temps de cuisson : 3 * 40 min

Ingrédients

Molly cake
(pour un moule de 22 x 28 cm ou 2 moules de 16 cm de Ø – il faudra 2 fois ces proportions)
250 g de farine
250 g de sucre
1 c.c de vanille liquide
6 g de levure chimique
3 œufs
25 cl de crème liquide entière à 30 %

Pâte de spéculoos
(compter la moitié de la recette)

Mamoutella (ou autre pâte à tartiner)

Glaçage brillant
300 g de chocolat à cuire
60 g d’huile au goût neutre

Pâte à sucre maison

Bonbons selon votre inspiration…
Scoubidous, fraises tagada, Chamallows, smarties…

Préparation

Comme d’habitude (et encore plus que d’habitude avec un bébé qui ne dort que 45 min d’affilée maxi la journée !), j’ai étalé les préparations…
J-2 : pâte de spéculoos et gâteaux
J-1 : découpe, fourrage et glaçage
Jour J : décoration (pour que les bonbons ne sèchent pas)

Molly cake
J’ai repris la recette du blog Féérie Cake
Dans le bol du robot équipé du fouet et placé préalablement dans le frigo avec la crème, monter la crème en chantilly. Débarrasser dans un autre plat et réserver au frigo (la réaliser avant permet d’avoir le bol bien froid)
Toujours dans le bol du robot équipé du fouet nettoyé, battre les oeufs et le sucre pendant environ 5-10 min à vitesse 8, pour que l’appareil double de volume.
Préchauffer le four à 160°, programme chaleur tournante.
Tamiser la farine avec la levure. Incorporer en plusieurs fois dans le mélange précédent en fouettant à vitesse plus lente (4).
Incorporer la vanille.
Incorporer la chantilly délicatement à l’aide d’une maryse.
Verser la pâte dans un moule graissé et garni pour moi d’une feuille de papier sulfurisé pour éviter toute surprise au démoulage !
Faire cuire 40 min chaque gâteau séparément.
Laisser refroidir quelques minutes et démouler.

Le lendemain, découper chaque morceau du vélo dans le gâteau rectangulaire (bandes de 3 cm dans le sens de la largeur + le dérailleur) ; je vous mets le schéma avec les dimensions que j’ai calculées pour que ça rentre…


J’ai aussi réduit la hauteur des roues pour que tout soit à la même hauteur et qu’elles soient bien à plat.
Fourrer chaque morceau de pâte de spéculoos ou de Mamoutella (en ce qui me concerne, les deux roues et le dérailleur avec de la pâte de spéculoos, le reste avec du Mamoutella, comme ça il y en a pour tous les goûts !)

Glaçage au chocolat
Avant de commencer, nettoyer le support, disposer tous les morceaux pour savoir où les replacer.
Pour que le glaçage soit brillant, il faut tempérer le chocolat. Sans cela, le résultat est moins net, mais ça va quand même !
Pour tempérer du chocolat noir, hacher le chocolat pour qu’il fonde de façon uniforme rapidement, le faire fondre au bain marie et chauffer jusqu’à atteindre la température de 50-55° (je m’arrête à 52 car la température a tendance à monter encore).
Refroidir le chocolat en le plaçant sur un bain glacé et en remuant à la maryse, jusqu’à la température de 28 °.
Remettre sur le bain marie et chauffer jusqu’à 32 °.
Ajouter ensuite l’huile neutre en goût (il est souvent préconisé de l’huile de pépins de raisins, mais je n’en avais pas et j’ai utilisé de l’huile de tournesol, personnellement je n’ai pas retrouvé de goût dans le glaçage…) et bien mélanger au fouet pour homogénéiser.
Il faut alors procéder rapidement pour que le chocolat ne commence pas à figer avant d’avoir fini de glacer tous les morceaux.
Placer les morceaux sur une grille au-dessus d’une assiette pour recueillir le surplus.
Couler le chocolat sur le dessus, lisser avec une spatule et faire tomber sur les bords. Combler les trous avec du chocolat appliqué directement à la spatule, il n’y aura pas de traces.
Replacer les morceaux sur le support final.
Le plus dur à ce stade est de bien nettoyer les traces de chocolat, j’ai passé des tonnes de papier absorbant et de cotons tiges !


Placer au frigo au moins 1 h, avant de décorer.

Décoration du gâteau
En ce qui me concerne, j’ai utilisé des scoubidous pour les rayons, la chaîne et le dérailleur, des chamallows pour les crans de la roue, des smarties argentés pour le tour de roue, la selle et le guidon, des fraises tagada pour la bielle de suspension, et enfin de la pâte à sucre maison pour le prénom et l’âge.
Tous les éléments sont « collés » avec une pointe de chocolat fondu (le glaçage récupéré) appliquée au pinceau. Le plus dur, c’est de maintenir les chamallows coupés en deux à la verticale pour faire les crans des roues le temps que le chocolat sèche.

Je vous mets des photos sous différents angles pour avoir tous les détails…

C’est « un peu » de travail, certes, mais ça vaut le coup pour faire plaisir à mon sportif !

Le roi de la fête a apprécié, mais tatillon comme il est, il m’a fait remarquer qu’il manquait la pédale !! Eh oui, rien n’est parfait !

Joyeux anniversaire mon Romain devenu grand !  ♥

Quelques conseils…

Pour le glaçage, depuis que j’ai testé le glaçage miroir, j’ai du mal à me contenter d’un glaçage terne et avec des marques de spatule… Mais le glaçage miroir était trop difficile ici à utiliser avec tous les petits éléments à glacer et à manipuler ensuite. J’en ai essayé plusieurs et c’est celui-ci, sans conteste, qui donne le résultat le plus fin, brillant et craquant.

Normalement, on ne peut pas fourrer les gâteaux de cake design avec tout ce que l’on veut parce que la pâte à sucre à tendance à fondre au frigo. Mais ici, comme il n’est pas recouvert de pâte à sucre, vous pouvez allègrement le fourrer avec une crème pâtissière, mousseline… tout ce que vous voulez !

Sortez le gâteau au moins quinze minutes avant de le servir pour qu’il revienne à température et soit plus moelleux.

*******

Pensez à vous abonner pour recevoir chaque jour mes nouvelles recettes par mail !
Vous pouvez aussi me suivre sur Facebook, Twitter et Pinterest

 

Publicités

44 réflexions sur “Gâteau Vélo 3D

  1. Carrément impressionnant!!!
    Je ne sais si j’aurais le courage de me lancer dans un gâteau pareil 😉
    Bon anniversaire à ton fils et à toi avec quelques jours de retard!
    J’espère que ton fils a beaucoup aimé son gâteau!

    Aimé par 1 personne

  2. Bravo pour ce travail énorme ! Il est bien réussi ton gâteau et j’imagine que le principal intéressé a dû ouvrir des yeux grands comme des soucoupes en le voyant, avant de le dévorer… Bon anniversaire à vous trois et à bientôt. Bisous

    Aimé par 1 personne

  3. Décidément, quand tu nous donne de tes nouvelles c’est rare mais tu ne fais pas à moitié! Quel boulot! Et quel beau vélo! Vraiment, tu es trop forte Corinne! Tu nous manque!
    Je te souhaite un bon anniversaire en retard! Ainsi qu’à Romain qui a beaucoup de chance de t’avoir pour maman!
    Et pour petit Ewen on attendra vendredi! Déjà un an! Vous en aurez fait du chemin tous les deux depuis!!!!! 😉
    Gros gros gros bisous

    J'aime

    • Merci Béatrice c’est gentil ! 🙂 Et oui, mon petit Ewen a fêté ses 1 an hier, déjà, je ne réalise même pas ! Tout ce que nous avons traversé me semble si près et si loin à la fois… Mais pour la fête ce sera dimanche et donc il faudra attendre un peu pour le gâteau ! 😉 Gros bisous Béatrice, tu me manques aussi 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s