Gratin de macaroni crousti-moelleux

gratin de macaroni crousti moelleux_4

Le gratin de pâtes, tout le monde connait… Une béchamel, des pâtes, au four et c’est fini ! Mais jusque-là, je ne pouvais pas dire non plus que c’était l’extase au moment de la dégustation. Certes, le succès est assuré auprès des enfants (pour peu qu’il n’y ait pas trop de gruyère sur le dessus pour le mien…), ça dépanne, mais côté gustatif, c’est plutôt moyen ! Une fois n’est pas coutume, moi qui suis une grande adepte des plats qui se préparent à l’avance pour ne pas être à la dernière minute en cuisine, j’ai craqué pour ce gratin qui se prépare juste avant de manger et se déguste immédiatement. Mais le résultat en vaut la chandelle, croyez-moi, il est vraiment meilleur que les gratins de pâtes traditionnels !

Trois secrets pour réussir le gratin parfait :
– ne pas le cuire au four mais directement sur la plaque… Les pâtes restent al dente, la béchamel ne se dessèche pas et le résultat reste crémeux et non pas plâtreux !
– relever la béchamel pour obtenir un gratin, certes, mais goûteux : du fromage, de l’oignon et de la moutarde, ça change tout !
– mettre un crumble de parmesan sur le dessus pour remplacer le gruyère râpé : étape à ne surtout pas zapper, c’est « le » truc qui tue !

gratin de macaroni crousti moelleux_6

Une recette encore une fois inspirée de celle de Valérie du blog C’est ma fournée, une testeuse acharnée, comme moi !

Temps de préparation : 30 min
Temps de cuisson : 11 + 3 min

Ingrédients
(pour 4 personnes)

250 g de macaroni
1 gros oignon (~ 100 g)
40 g de beurre
20 g de farine
500 g de lait demi-écrémé
15 g de moutarde forte de Dijon (= 1 c.c bombée)
50 g de gruyère râpé
noix de muscade
sel, poivre du moulin

Crumble croustillant
20 g de parmesan râpé
20 g de chapelure fine
20 g de beurre fondu

Préparation

À réaliser dans l’ordre pour déguster immédiatement après…
Émincer l’oignon très finement (au hachoir électrique pour moi).
Le faire revenir pendant 3 min sur feu moyen (6 sur mon induction) dans 40 g de beurre.
Ajouter 20 g de farine en une seule fois.
Mélanger pendant 1 min sur feu moyen.
Hors du feu, verser 500 g de lait très progressivement, au départ tout doucement, en mélangeant sans arrêt, plus rapidement à la fin.
Remettre la casserole sur feu doux et ajouter le fromage râpé.
À ce moment-là, faire cuire les macaroni dans une casserole d’eau bouillante salée pendant 3 min seulement.
Bien les égoutter et verser dans la béchamel.
Prolonger la cuisson pendant 8 min environ pour qu’elles soient cuites sans être pâteuses.
Saler, poivrer, ajouter la muscade et la moutarde.

gratin de macaroni crousti moelleux_3

Crumble au parmesan
Pour réaliser la chapelure rapidement quand on n’a pas de pain sec sous la main, prendre des tranches de pain (blanc dans l’idéal, mais mon pain aux céréales convient parfaitement !), les passer 2 min au micro-ondes à pleine puissance pour les sécher, puis les mixer pour les réduire en poudre fine.
Mélanger le parmesan fraîchement râpé, la chapelure fine et le beurre fondu.
On obtient une sorte de crumble.

gratin de macaroni crousti moelleux_1

Cuisson
Préchauffez le four à 230 °, en mode grill (programme gratin/grillades chez moi)
Répartir les pâtes dans 4 plats individuels (beaucoup plus pratique pour servir selon moi)
Parsemer les gratins de crumble.

gratin de macaroni crousti moelleux_2
Enfourner, sur le troisième gradin en dessous du grill (pas trop près pour que ça ne risque pas de brûler) pendant 3 min, jusqu’à ce que le crumble soit bien doré.

gratin de macaroni crousti moelleux_7
Servir immédiatement, il n’y a plus qu’à se régaler !

gratin de macaroni crousti moelleux_5

Quelques conseils…

La recette d’origine prévoit la quantité de béchamel pour la moitié de pâtes mais nous préférons les gratins qui ne baignent pas dans la sauce à la fin, tout est affaire de goût !

J’ai également diminué de façon drastique le fromage dans la sauce pour éviter que mon fils ne fasse une fugue !! Pour moi qui aime le fromage, c’était déjà suffisant, mais là encore, à vous de voir !

Enfin, il était prévu de poursuivre la cuisson des macaroni dans la béchamel pendant 4 min seulement, j’ai doublé le temps de cuisson sinon elles n’étaient vraiment pas assez cuites à notre goût…

À la maison, on aime les oignons bien fondants, alors je les cuits un peu plus longtemps, d’abord 5 min à sec puis 3 min dans le beurre.

*******

Pensez à vous abonner pour recevoir chaque jour mes nouvelles recettes par mail !
Vous pouvez aussi me suivre sur Facebook, Twitter et Pinterest

Publicités

52 réflexions sur “Gratin de macaroni crousti-moelleux

  1. Eh ben alors on a pas fait ses macaronis maison ? 🙂 je plaisante bien sûr car avec une main je ne vois vraiment pas comment tu aurais bien pu faire !! Figure toi que comme tout le monde j’ai un merveilleux souvenir de ces gratins de macaronis que ma mère faisais mais elle ne mettais pas de béchamel ! par contre il y avait beaucoup de beurre et le gruyère elle le mettais dessous les pâtes, et juste un peu sur le dessus ! ça filait tu ne peux pas savoir ! Je suis donc étonnée de voir que normalement il y a de la béchamel ! Je pense que tu as bien fait de ne pas en mettre toute la quantité prévue !! Gros bisous ma Corinne. Encore une semaine de finie, tu seras bientôt libre !!

    Aimé par 1 personne

    • Tu vas rire, devine ce que j’ai fait pour ce midi ?… Des pâtes fraîches bien sûres ! 😉 J’en ai fait plusieurs fois pendant mon « incapacité », avec mes appareils, même d’une main c’est un jeu d’enfant ! Mais là, c’est vrai que je l’ai joué flemmarde, j’aurais pu faire des macaronis maison puisqu’ils cuisent environ 7 à 8 min, ça aurait été parfait ! D’habitude, dans les gratins, j’évite les pâtes fraîches parce qu’ils cuisent longtemps au four et que ça ferait de la mélasse, mais là comme la cuisson est rapide, ça aurait été 😉 À réessayer donc 🙂 Et tu l’as dit, plus que 5 jours et je pourrais chanter « Libérée, délivrée… » ! Gros bisous Claudine

      Aimé par 1 personne

  2. Je ne fais que très rarement des gratin de pâte car comme toi je trouve cela sans trop d’intérêt mais je vais tester ta recette.
    Bonne journée
    bises La cuisine de poupoule

    Aimé par 1 personne

  3. Je suis comme Claudine, ma mère nous faisait des mega gratins de pâtes mais sans béchamel,
    très beurré et très fromagé par contre !! je crois que je n’ai même mangé de pâtes avec de la béchamel!!!! pffff j’ai raté ma vie!!!! je rigole mais faut quand même que j’essaie car ton gratin me rentre dans le ventre!!
    Bisous Corinne

    Aimé par 1 personne

  4. Bonjour
    Je vois que vous utilisez du gruyère dans cette recette plutôt que de l’émental.
    Y a t il un avantage ou une différence de gout à utiliser du gruyère en cuisine ?
    Merci de m’éclairer sur ce petit détail.
    Dernièrement, j’ai eu l’occasion de faire ma première fondue savoyarde. Dans toutes les recettes que j’ai trouvées, entre autres fromages, il était utilisé de l’émental et pas du gruyère.
    Comme j’avais les deux, j’ai beaucoup hésiter et en fin de compte j’ai mis l’émental ! Hi hi !

    Aimé par 1 personne

  5. Un gratin qui donne bien envie ! Moi aussi je fais mes gratins de pâte avec un béchamel mais sans beurre (lait/maïzena) ! Et alors le crumble de parmesan ça doit être une tu rie j’en suis sûre ! Gros bisous

    Aimé par 1 personne

  6. Encore une recette qui ferait plaisir chez moi !! Je n’ai pas pour habitude d’utiliser de la béchamel, mais c’est vrai que c’est bon …. et ce petit crumble, c’est juste parfait !! Gros bisous Corinne (je ne suis pas très présente en ce moment, mais très occupée …)

    Aimé par 1 personne

    • Pas de problème Brigitte, je ne peux pas dire que je sois très présentement plus 😉 Il n’y a qu’à voir mon temps de réponse aux commentaires ! Dans cette recette, le crumble apporte vraiment un plus

      J'aime

  7. Ah! Tu as essayé le gratin de macaronis de Valérie! Cela fait un moment que je veux le faire, mais vu que chez moi ils ne sont pas fans de béchamel, ni de pâtes qui « trempent » trop (comme les tiens quoi!) je me suis arrêtée dans mon élan! Mais vu que tu as diminué les doses, je vais finir par succomber!
    Bisous

    Aimé par 1 personne

    • Oh, si tu regardes bien, il n’y a pas tant de fromage que ça par personne… je fais rarement des plats trop riches, mon estomac ne les supporte pas 😉 Mais c’est vrai qu’on est loin du plat de haricots verts vapeurs 🙂 Bises Julia

      J'aime

  8. Il faut que j’essaie pour changer d’idée sur le gratin de macaroni, je détestais celui de ma mère qui me grattais le gosier lorsque j’étais petite. Fabuleux cordon bleu, elle n’y entendait cependant rien en matière de pâtes. C’est peut-être à cause du gratin que j’ai épousé un italien !

    Aimé par 1 personne

  9. Coucou,
    J’avais loupé que tu étais de retour sur la blogo. J’espère que cela va beaucoup mieux !

    Le gratin de pâtes.. oh oui c’est le grand sujet pour faire plaisir aux petits (et au mari aussi). Perso, je n’en ai jamais fait à la béchamel, pressentant justement le manque de goût. Dans mes tests (il y en a quelques uns sur le blog), c’est plutôt sur base crème, fromage, parfois sauce tomate..
    Néanmoins, je note avec très grand intérêt l’astuce du crumble de parmesan dessus. Effectivement, cela doit apporter beaucoup de croquant. J’essayerais la prochaine fois, merci !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s