Nous sommes tous Parisiens

Vendredi noir

En hommage à toutes les victimes du terrorisme à Paris ce vendredi 13 novembre 2015

Advertisements

35 réflexions sur “Nous sommes tous Parisiens

  1. Je te suis tous les jours sans jamais laisser de commentaires, mais aujourd’hui l’horreur, la consternation et la colère me font sortir de ma discrétion.
    Ces personnes sont des machines de guerre incontrôlables, des lâches qui sèment la terreur et tuent des innocents de sang froid.
    Mes pensées vont vers toutes ces familles touchées par cette tragédie.
    Vendredi noir pour moi aussi
    Je t’embrasse
    Mustinette

    Aimé par 1 personne

    • Je te remercie Mustinette. J’ai suivi l’horreur de loin, mais devant ces images et ces témoignages de guerre, je suis atterrée et tout comme toi, très en colère devant ces fous qui n’ont même pas le courage de s’attaquer à des gens armés comme eux et qui s’en prennent à des personnes sans défense, totalement au hasard, sans aucune pitié. J’ai de la famille à Paris et je pense à toutes celles qui ont perdu des proches hier soir ainsi qu’à tous ceux qui seront marqués à vie…

      J'aime

  2. Je ne sais pas quoi dire devant tant de bêtise humaine. Je n’admettrai jamais que l’on puisse tuer un autre être humain au nom d’un Dieu! C’est de l’anti-religion, voilà tout! Pour toute personne croyante, quelle que soit sa religion, Dieu est à l’origine de la vie et Dieu est la vie! Alors ces gens là ne sont pas des croyants mais bel et bien des extrémistes fanatiques.
    Ils sont enrôlés, et ne réfléchissent même plus par eux-même!
    Croyants ou pas, respectons au moins la vie humaine, l’être humain. Nous avons le droit de penser librement, de vivre! Que l’on soit bête ou intelligent, grand ou petit, moche ou beau, croyant ou athée, nous avons tous le droit de vivre et nous avons tous notre place sur cette terre! Ce n’est pas une poignée de fanatique qui va décider du droit de vie ou de mort!
    Mais maintenant je veux adresser mes pensées aux familles des victimes, des innocents, qui n’avaient rien demandé. Je suis de tout coeur avec eux, je leur adresse toutes mes pensées d’amour et de compassion. Si je pouvais, je les prendrais tous dans mes bras afin de leur donner la force d’affronter cette épreuve douloureuse qu’est la perte d’un être cher, dans ces conditions dramatiques.
    Paix dans nos coeurs et dans notre pays.
    Je vous envoie tout mon amour.

    Aimé par 2 people

    • Je suis exactement dans le même état d’esprit que toi Béatrice, partagée entre la stupéfaction, l’état de choc et surtout, surtout la colère ! J’ai dû parler de cette horreur ce matin à ma enfants, même si je préférerais les en tenir éloignés mais je veux être la première à leur en parler, et je leur expliquais que personne, non personne ne pouvait attenter à la vie de quelqu’un, et SURTOUT pas au nom de la religion ! Je ne suis pas très calée en la matière, mais il me semble que TOUTES les religions sans exception prônent le respect et l’amour d’autrui, et pas de telles horreurs en son nom… Gros bisous Béatrice

      J'aime

  3. J’ai toute ma famille à Paris, ils n’ont rien mais je pense à tous ceux qui n’ont pas eu cette chance … c’est trop triste. Perdre un être cher c’est toujours horrible mais dans ces conditions je trouve que c’est pire et j’ai une grosse pensée pour eux !
    C’est immonde de tuer des innocents et je ne sais même pas si le mot est assez fort ! Quand je pense que ces êtres immondes ont réussis à plomber le cerveau de jeunes garçons pour commettre ces ignominies ! C’est abject ! ça me donne envie de vomir !
    Aujourd’hui je suis triste, pleine de colère mais aussi d’inquiétude car je pense à toutes les générations plus jeunes que moi… Comme j’aimerais me tromper … Bisous ma Corinne

    Aimé par 1 personne

    • Je suis comme toi, j’ai de la famille et des amis à Paris et notre premier réflexe a été de prendre de leurs nouvelles pour savoir s’ils allaient bien… J’ai de la chance, personne n’a rien, mais je pense à toutes ces familles qui vont entamer cette fin d’année dans le deuil… Je ne connaissais aucune victime mais je pense à elles, à toutes ces victimes innocentes de fanatiques sans pitié et sans jugement… Gros bisous Claudine

      Aimé par 1 personne

  4. Triste et choquée… Pas pu dormir.. J’ai très peur de ce qui risque encore d’arriver à l’approche des fêtes et j’ai peur aussi et je suis écoeurée quand je vois tous les amalgames qui sont faits et tous les commentaires haineux…. Parmi toutes ces familles dans la détresse et l’incompréhension, je pense qu’on trouve toutes les religions….

    Aimé par 1 personne

    • Je pense qu’aucune religion n’a été épargnée hier par ces terroristes qui frappent au hasard, sans aucun discernement. J’espère que les gens seront assez censés et raisonnables pour ne pas céder à la terreur et ne SURTOUT pas faire d’amalgame, une religion n’est pas responsable des actes de quelques fanatiques. Les événements sont déjà assez terribles comme ça, j’espère qu’on ne rajoutera pas de haine à la haine…

      J'aime

  5. oui bien triste et je n’appelle plus ça un attentat terroriste mais tout simplement un assassinat car là ils ont tués des personnes innocentes je ne comprend même pas comment le RAID ai pus arrêter un de ces assassins il aurait du l’abattre car qui va encore payer cette ordure le temps du jugement nous malheureusement bien triste pour toutes ces familles
    très bon week-end

    Aimé par 1 personne

  6. Mes filles habitent toutes deux à Paris, je savais que la plus jeune n’était pas sortie et mon ainée m’a appelée pour me dire « Maman, ne t’en fais pas je suis chez moi ». Et malgré tout j’ai passé une sale nuit. Ce sont en plus des endroits qu’elles fréquentent régulièrement, le 10ème et le 11ème attirant beaucoup les jeunes en soirée ! Je pense à toutes ces familles en deuil, et ça fait peur. Bisous

    Aimé par 1 personne

    • Oh, ma pauvre Brigitte, comme tu as dû avoir peur… et comme tu dois encore avoir peur que ça ne se reproduise car même s’il ne faut pas se laisser aller à la peur, après de tels attentats « au hasard », difficile de se promener sans y penser… Je pense aussi à toutes ces familles de mon point de vue de mère, et je partage leur angoisse. Gros bisous Brigitte

      Aimé par 1 personne

      • Je suis très maman poule et je crains toujours pour mes filles, et encore plus maintenant car ils peuvent recommencer à tout moment et personne n’est à l’abri !! Ma fille me disait l’autre jour qu’il lui est arrivé plusieurs fois de sortir du métro trouvant l’attitude d’une personne étrange ! Gros bisous Corinne

        Aimé par 1 personne

  7. Ce soir je suis toujours atterrée, sous l3 choc et en colère mais je suis sûre d’une chose ne les laissons pas gagner en cédant à la peur et en faisant des amalgames même si cela n’est pas facile. Nous devons restés unis et solidaires en soutien à toutes ces personnes qui étaient au mauvais moment au mauvais endroit et à toutes ces familles brisées…tenter de continuer à vivre le plus normalement possible…je t’embrasse ma Corinne. Prends soin de toi et de ta petite famille ❤

    Aimé par 1 personne

    • C’est sûr, il faut continuer d’essayer de vivre normalement, mais je ne pensais pas que l’horreur du 07 janvier se reproduirait moins d’un an plus tard… Je me sens solidaire avec toutes ces familles que je ne connais pas mais dont je partage la tristesse et l’angoisse. Gros bisous Sev et mettons en pratique le projet de Sophie « Cuisiner pour la paix » qui prend malheureusement tout son sens aujourd’hui…

      J'aime

  8. L’un de mes fils était en vadrouille avec ses copains dans le 11ème au moment de l’attentat. Heureusement que je n’ai pas la TV et que je n’ai pas suivi les infos. Une amie voisine m’a envoyé un sms pour me demander si nous étions tous les cinq à la maison et je n’ai pas compris pourquoi. Mon fils venait de rentrer, c’est là qu’il m’a tout expliqué. Toute la nuit, nous avons entendu les sirènes. Aujourd’hui, j’avais des obligations, je suis sortie, il n’y avait personne dans les rues, les grands magasins du Bd Haussmann étaient fermés un samedi ! Jamais, je ne céderai à la peur, se terrer ne changera rien. Pour autant, on s’inquiète énormément pour les enfants, sur ce qui peut leur arriver dans le métro, sur le chemin de l’école. Nous sommes en état de guerre. C’est un choc.

    Aimé par 1 personne

    • Ce matin, j’ai envoyé un sms à mon frère qui habite en banlieue, pour vérifier qu’ils allaient tous bien, et lui aussi n’a pas compris pourquoi, il n’avait pas encore vu les infos… Je suis bien contente pour toi que tu n’aies pas eu à vivre cette angoisse d’attendre de savoir si son enfant va bien, ça doit être terrible… ça n’empêche pas la peur à posteriori et j’imagine ton angoisse car on ne peut pas boucler les enfants à la maison éternellement. Moi, je suis ça de loin et je suis déjà très choquée, alors j’imagine pour toi qui vis à Paris même… Plus que la peur, c’est la colère qui me submerge face à la lâcheté de ces terroristes qui frappent des personnes sans défense et détruisent la vie des victimes, de leurs familles et des personnes marquées à jamais.

      J'aime

    • Oh, mais je ne savais pas que c’était à Paris que tu déménageais !! Je te croyais encore à Lille ! Eh bien, ça doit être un choc pour toi cette arrivée et j’imagine bien l’inquiétude de ta famille ! Bon courage Aurlie. Bisous

      J'aime

  9. J’ai mal à ma France ! Mal à en pleurer !
    Toutes mes pensées vont aux familles des victimes qui vivent des moments terribles. J’ai une pensée particulière pour la police, les militaires et les secouristes qui ont du faire face à l’horreur et à la détresse de cette situation. Je pense également à tous les fonctionnaires et aux contractuels de la Fonction Publique qui sont sur le pont depuis plus de 24 heures dans les ministères, ces anonymes, dont on ne parle pas mais qui font face et gérent cette crise.
    Mon coeur se serre quand je pense que mon mari va a Paris tous les jours pour travailler. Alors oui, je vais avoir peur lundi, mardi, mercredi….. mais comme il le dit lui-même montrer sa peur c’est laisser gagner les terroristes alors la vie continue. Ce matin comme hier matin et tous les autres matins je vais cuisiner pour lui, pour ma famille et pour tous ceux qui partagent nos valeurs de solidarité, d’amour et d’espoir.

    Aimé par 1 personne

    • Je penserai à toi lundi, mardi, mercredi… et j’espère que l’angoisse se calmera avec le temps… Et tout comme toi, je continue à cuisiner pour continuer à partager du mieux qu’on peut. Je ne connais personne de touché directement, mais je suis pleine de tristesse pour tous ceux qui ont perdu un proche… Bises Marion

      J'aime

    • Je crois qu’on se sent tous touchés, même si on ne l’est pas personnellement… Je pense à toutes ces vies brisées, celles des victimes et de leur famille, celles des rescapés qui seront toujours marqués par le souvenir de ce drame…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s