Gavottes

gavottes2

Ces petits biscuits, appelés aussi crêpes dentelles, sont la base de la feuilletine, cette couche croustillante chocolat praliné présente dans les gâteaux à base de mousse comme le Trianon. J’adore ça, alors je me suis lancée !

Bon, le « croustillant absolu » de la gavotte, ça se mérite… mais après plusieurs essais, catastrophes et résultats improbables, quelle satisfaction d’obtenir cette texture tant convoitée !

gavottes

Temps de préparation : 20 min
Temps de repos : 30 min au moins
Temps de cuisson : 20 min

Ingrédients
(pour 25 gavottes = 80 g)

1 œuf
10 cl de lait
20 g de beurre
30 g de farine
30 g de sucre
1/2 c. à café de vanille liquide
1 grosse pincée de sel

Préparation

Dans une casserole, commencer par faire bouillir le lait, le beurre, le sel et la vanille liquide.

Dans un saladier, mélanger la farine, le sucre et l’œuf et fouetter pour obtenir un mélange homogène.
Verser ensuite le lait sur ce mélange tout en remuant.

Laisser reposer le tout au frigo pendant 1/2 heure au moins (en ce qui me concerne, je fais la pâte le matin et je les cuis l’après-midi).

Préchauffer le four à 150 °, programme chaleur tournante + résistances haut et bas

Dans un plaque silicone à rebords, du type de celles qu’on utilise pour réaliser les gâteaux roulés comme celle-ci), étaler la moitié de la pâte en couche très fine. Je déconseille l’utilisation d’une toile Silpat, la pâte risque de couler dans le fond du four (le mien s’en rappelle encore !). Le support doit être parfaitement plat, sans aucune déclinaison, sinon la pâte ne sera pas uniforme (c’est le plus difficile…).

Enfourner pendant 10 minutes. La pâte doit à peine commencer à dorer sur les côtés, sinon elle sera difficile à manipuler.
Détailler des bandes de pâtes de 6 à 7 cm de large. Replier la pâte sur elle-même 3 fois, pour obtenir un biscuit d’1 cm de large environ. Couper la crêpe et continuer sur la bande autant de fois que possible.

Déposer les gavottes obtenues sur une toile Silpat ou une feuille de papier cuisson.
Recouvrir d’une autre toile ou feuille et poser un poids dessus pour bien aplatir les gavottes.
Enlever le poids et la deuxième toile Silpat et enfourner à nouveau pour 10 min.

Éteindre le four et laisser les gavottes dans le four le temps qu’il refroidisse, minimum 1 h 30.
Pour être bien croustillantes, les gavottes doivent être très dorées et absolument sèches. Si ce n’est pas le cas, remonter la température à 150° et éteindre à nouveau pour poursuivre le séchage.

Laisser refroidir sur une grille et stocker dans une boîte en fer hermétique.

Quelques conseils…

J’ai tout d’abord essayé la seule recette que l’on trouve sur le net, dénichée sur le site Recettes bretonnes. J’ai suivi les indications pour le déroulement de la recette mais la pâte était un peu trop liquide. Si le support n’est pas parfaitement plan, impossible d’obtenir une plaque uniforme. J’ai fait un essai en modifiant un peu la quantité de liquide (et aussi la quantité de beurre, car les quelques gavottes que j’avais réussi à « sauver » luisaient littéralement !), en adaptant les temps de cuisson et de séchage et là, bingo !

J’ai également essayé d’utiliser un chablon, sorte de pochoir avec des découpes carrées ou rectangulaires, fabriqué de façon artisanale dans une feuille plastique épaisse, mais comme la pâte reste très liquide, le résultat a été catastrophique, je déconseille.

Si l’objectif est uniquement d’émietter les gavottes dans la feuilletine, autant ne pas se casser la tête : j’étale la pâte et je la mets directement 20 min au four, en retournant la « crêpe » géante en milieu de cuisson. Puis je laisse sécher dans le four éteint pendant 1 h 30. Le croustillant obtenu est ainsi parfait partout !

Edit : j’ai depuis essayé de faire des gavottes à la poêle, avec la même technique que pour les feuilles de brick, et franchement, le résultat est extra quand on veut simplement les émietter pour faire de la feuilletine, et ça enlève le problème des plaques pas parfaitement planes ! Je conseille vivement !

*******

Pensez à vous abonner pour recevoir chaque jour mes nouvelles recettes par mail !
Vous pouvez aussi me suivre sur Facebook, Twitter et Pinterest

 

Publicités

48 réflexions sur “Gavottes

  1. Je ne rendais plus visite à ton blog, pensant qu’il était au repos. Bonne nouvelle et super idée de remonter les recettes du début !!!! Les gavottes, c’est la classe hein ! Merci, merci et belles balades à toi !

    Aimé par 1 personne

    • Eh non ! Je suis au repos (enfin, repos, repos, c’est vite dit !), mais pas mon blog 😉 Je viens faire un p’tit coucou tous les jours 🙂 Les gavottes, c’était un challenge ! La pâte est on ne peut plus simple, le plus dur, c’est d’arriver à l’étaler de façon uniforme ! Bises Isabelle et bonne journée

      J'aime

  2. ça aussi tu sais faire ? eh bien dis donc… Tu es incroyable !! Les gavottes, je n’aurais même pas eu l’idée d’essayer moi et elles ont l’air super en plus ! tu es trop douée ma Corinne !! je sens qu’un jour je vais te mettre au défis .. il faut bien que je te trouve un point faible ? Bravo en attendant !! Gros bisous, profites de tes vacances !!

    Aimé par 1 personne

    • Bon, il faut être un peu une frappa dingue du fait maison comme moi pour les faire, c’est vrai, mais après, tu peux crier « victoire » !! 😉 Pour les défis, j’en ai encore plusieurs à relever côté biscuits, mais il faut que je me penche sérieusement sur la question (genre on va en manger des biscuits pas parfaits avant que j’arrive au résultat qui me plait ! 😉 ), mais là, je suis en vacances, alors, que des biscuits industriels… Je souffre tu sais… qu’est-ce qu’ils sont sucrés, le sucre doit être moins cher que les autres ingrédients, c’est pas possible !! Bon, je n’ai quand même pas résister à faire quelques cookies avant de partir, c’était plus fort que moi… mais je ne pouvais quand même pas en faire pour les 15 jours !! Gros bisous Claudine

      Aimé par 1 personne

      • C’est vrai que lorsque l’on est habituée au « fait maison » on ne supporte plus ce qui est industriel !! J’espère que tu as beau temps chez moi c’est splendide !! bisous, profites bien !!

        Aimé par 1 personne

        • Magnifique !! On a de la veine apparemment, ce n’est pas toujours le cas en montagne ! Moins chaud que chez nous, mais largement assez et très ensoleillé 🙂 Et pour revenir aux industriels, on a mangé des shortbreads au milieu de la montagne et des marmottes cet am… eh ben je préfère nettement les miens !! 😉 Bisous

          Aimé par 1 personne

  3. Voilà encore un défi que je n’ai pas relevé! Et pourtant, je l’ai vue passer sous mes yeux bon nombre de fois ta recette! Mais je n’ai pas encore trouvé le courage de m’y mettre! Un jour sûrement!

    Aimé par 1 personne

    • Mais si, ce n’est pas compliqué : la pâte, c’est une sorte de pâte à crêpes, c’est juste arriver à l’étaler uniformément qui demande un chouia de patience 😉 Et puis, si c’est pour faire des miettes pour faire un croustillant, franchement, pas la peine de s’embêter à les enrouler ! 😉 Bisous Brigitte

      J'aime

  4. Les gavottes j’adore ça mais j’aurai jamais eu l’idée de les faire moi même et quand je lis ta recette je me dis que c’est pas si simple en plus … faut être rapide pour les rouler et là c’est pas trop mon truc mes dernières tuiles s’en souviennent encore !!! Mais bon si un jour je me lance je saurai ou venir les chercher 🙂 Gros bisous ma marmotte en vacances :*

    Aimé par 1 personne

    • Tu n’auras qu’à te lancer quand tu auras envie de faire un croustillant pour un gâteau, et là, tu peux t’épargner la corvée de roulage ! Pour faire des miettes, des grands morceaux difformes feront très bien l’affaire ! 😉 Gros bisous Cathy

      J'aime

  5. On adore les gavottes, cette petite crêpe bien croustillante dont les ateliers sont à St Malo et que j’achète par kilo…oui oui !!!! De là à les faire moi-même rien n’est moins sûr cela m’a l’air bien fastidieux. Gros bisous de la Bretonne du Lot

    Aimé par 1 personne

  6. C’est un super idée j’utilise souvent les gavotte pour donner su croustillant aux mousses, avec du chocolat… Etc je les adore mais je n’avais pas pensé à les faire moi même.. Ça n’a pas l’air trop compliqué elles sont bien réussies et tes explications sont claires ! J’adopte 😉 à bientôt

    Aimé par 1 personne

  7. Corinne m’a tué ! T’imagines la nana elle fait même ses gavottes !!! T’es la seule k je connaisse à les faire. Mais tu dors quand ? Je te soupçonne de somnoler et de ne pas dormir histoire de créer, d’imaginer, concocter. Sacré toi va ! Quel talent tout de même. Biz bien cordiale

    Aimé par 1 personne

    • Je sais, je sais, je suis un peu frappée !! 😉 Mais que veux-tu, j’aime bien essayer ce que personne ne fait, en me disant qu’après tout, si les industriels y arrivent, pourquoi pas nous !! Et puis, on ne sait jamais, si tu as envie de faire un croustillant un dimanche ou un 1er mai, hein, tu fais comment ? Ben tu viens voir ma recette !! Gros bisous Veb 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s