Cigarettes russes

cigarettes_russes_4
Avant l’arrivée de l’été et de son lot de glaces et de sorbets, voici une petite recette de biscuits indispensables (ou presque…) pour les accompagner ! Une pâte très simple mais toute la difficulté réside dans la cuisson, ni trop, ni trop peu, et dans la vitesse d’exécution pour rouler les cigarettes. Faire autre chose en même temps, vous oubliez tout de suite !!

Pas assez cuite, les cigarettes ne seront pas croustillantes…
Trop cuite, la pâte sera certes craquante mais impossible à rouler sans la casser ! Si ça se produit, bien sûr, on ne jette pas les miettes, on les recycle comme brisures pour parsemer la glace !

cigarettes_russes_5
Avec cette recette, je participe au défi cuisine de mai de Recettes.de, Roule ce qu’il te plaît.


Temps de préparation
 : 5 min
Temps de cuisson : 2 * 6 min

Ingrédients
(pour 12 cigarettes = 2 fournées)

1 blanc d’œuf
20 g de farine
25 g de sucre en poudre
25 g de beurre fondu
1 trait de vanille liquide
1 pincée de sel

Préparation

Pâte
Dans un cul de poule, faire mousser les blancs avec le sucre à la fourchette.

cigarettes_russes_2
Ajouter le beurre fondu refroidi, le sel et la vanille.
Terminer par la farine tamisée.

cigarettes_russes_3
Sur une toile Silpat, déposer une cuillère à café de pâte par biscuit, l’étaler avec le dos de la cuillère pour obtenir un disque de 8 cm de ø le plus fin possible, en essayant de ne pas avoir une différence d’épaisseur au centre, et un bord plus fin.
On peut en mettre 6 par toile.

cigarettes_russes_1
La pâte doit être coulante pour finir de s’étaler en une couche très fine pendant la cuisson.

Cuisson
Préchauffer le four à 180 °, programme chaleur tournante
Préparer un stylo rond et de diamètre assez gros (genre stylo surligneur pour moi).
Enfourner au 2ème gradin en partant du bas pendant 6 min.
Les cigarettes doivent être dorées sur les bords et encore blanches au centre.
Et là, attention, tout le monde dans les starting-blocks ! Il ne s’agit pas de lambiner !
Surtout, ne pas sortir toute la plaque du four d’un coup, on procède cigarette après cigarette pour éviter que les autres durcissent.
Décoller délicatement un disque de pâte à l’aide d’une spatule (le plus cuit en premier de préférence).
Le rouler rapidement autour du stylo, pas trop serré non plus pour pouvoir le retirer sans casser le biscuit bien sûr !
Procéder de même pour les 5 autres disques, un par un, en refermant le four à chaque fois et en les posant sur une grille pour qu’elles refroidissent.

cigarettes_russes_6
Enfourner la deuxième plaque et former les 6 autres cigarettes.
Dès que les cigarettes sont refroidies, les placer dans un bocal en verre car l’humidité et les cigarettes russes ne font pas du tout bon ménage !

cigarettes_russes_8
Attention, astuce géniale, j’ai testé !
Si malgré toutes les précautions, les cigarettes avaient ramolli, tout n’est pas perdu !
(ça m’est arrivé, et c’était certainement dû à une humidité excessive dans la cuisine, eau qui bout ou quelque chose du genre, à proscrire absolument !)
Repasser les cigarettes à four chaud (moi, c’était 180 °) quelques minutes (2-3).
Elles vont redevenir souple, perdre leur jolie forme de cigarettes et être plutôt aplatie, mais en les remettant à refroidir sur une grille, elles retrouvent leur croustillant, c’est génial !
Et à mon avis, mieux vaut déguster une glace avec une cigarette informe mais croustillante qu’avec une cigarette bien jolie mais toute molle !!

cigarettes_russes_7


Quelques conseils…

Je déconseille très vivement de cuire les deux plaques en même temps !
D’une part, la cuisson ne serait pas uniforme pour celles du dessous ; d’autre part, les disques risqueraient de sécher le temps de former toutes les cigarettes.

Publicités

23 réflexions sur “Cigarettes russes

  1. Bravo ! Elles sont parfaites. Moi, c’est pareil, j’utilise un stylo car contrairement à tout ce qui est indiqué dans les bouquins de cuisine, le manche d’une spatule en bois est trop gros. Comme les langues de chat, ces petits biscuits sont délicieux.

    Aimé par 1 personne

    • En fait, je les ai pris dans une boîte et j’ai fait semblant… non, je rigole !! 😉 Après 48 cigarettes, je suis rodée, plus question d’acheter des industrielles !! 🙂

      J'aime

  2. Pingback: Cigarettes russes | Plaisir et Equilibre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s